Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 25/11 7h02

 

ENVOYESPECIALEQUIPE2009_189000.JPG

 

Les hebdomadaires de programmes télé ne communiquent pas le sommaire d'Envoyé spécial diffusé ce jeudi 25 novembre. C'est A vous de juger qui était initialement programmé, mais le rendez-vous politique avec Arlette Chabot a été avancé d'une semaine après l'intervention de Nicolas Sarkozy.

 

Voici donc les sujets proposés ce soir dès 20h35 sur France 2 :

 

Restaurants : la gastronomie du micro-onde.

Un reportage de Michel Guétienne et Frédéric Bohn.

De plus en plus de restaurants servent à leurs clients des plats "industriels". En cuisine, un personnel parfois peu qualifié en est réduit à... jongler avec des boîtes de conserve ou à réchauffer des produits surgelés au micro-onde. Ce phénomène, autrefois limité à quelques chaînes de restauration, concerne désormais des établissements gastronomiques. Pour continuer à entretenir l'illusion du "fait maison", certains professionnels n'hésitent pas à tromper la clientèle en jouant sur les mots. Dans un marché en pleine expansion, l'industrie agro-alimentaire s'active. De l'entrée au dessert, des sociétés spécialisées élaborent, dans le secret de leurs usines, les centaines de plats qui font le bonheur... des restaurateurs.

 

Le boom des césariennes.

Un reportage de Guillaume Barthélémy.

En France, en 2009, un bébé sur quatre est né par césarienne. Ce taux, est deux fois plus élevé qu’il y a 20 ans. Une augmentation qui inquiète certains obstétriciens. Programmée par des médecins pour simplifier leur emploi du temps ou limiter les risques juridique, demandées par certaines patientes par confort, la césarienne n’est plus toujours justifiée. Quels sont les risques encourus pour les mères, tant sur le plan chirurgical que psychologique ? Enquête sur le boom de la césarienne.

 

Haïti : l’exil, l’autre séisme.

Un reportage de Kristian Autain.

La diaspora haïtienne est l'une des plus importantes au monde. 4 millions d'Haïtiens vivent hors de leur pays, la plupart aux Etats-Unis, au Canada et en France. Ils ont fui leur pays pour trouver une vie meilleure, mais aussi pour continuer des études à l'étranger. La séparation est une réalité qui n'épargne pratiquement aucune famille en Haïti quelque soit son origine sociale... Le séisme du 12 janvier dernier a amplifié ce phénomène, en provoquant l’exode de milliers d’Haïtiens et de nouvelles déchirures… Certains ont fait le chemin inverse en choisissant de rentrer au pays. Nous avons suivi ces familles que la vie a ainsi séparée.

 

Crédit photo © Marianne Rosensthiel - France 2.

Related Posts with Thumbnails

Commenter cet article