Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 12/11 10h22

 

ENVOYESPECIAL2010_225905.JPG

 

Hier, jeudi 11 novembre 2010 à 20h35, le magazine de l’information ENVOYÉ SPÉCIAL, présenté et dirigé par Guilaine Chenu et Françoise Joly a rassemblé 4 millions de téléspectateurs sur France 2 et 16.9% de part d'audience. Il s’agit du record en audience et en part d’audience depuis la rentrée.

 

Rappel du sommaire.

 

Jeunes : la galère du premier emploi

Un reportage de Jérémie Drieu et Johann Nertomb

Lors du dernier mouvement social, ils ont hurlé leur opposition à la réforme des retraites mais surtout leur inquiétude de l'avenir. Chez les lycéens et les étudiants, l'entrée dans la vie active suscite en effet de plus en plus d'angoisse et d'interrogations. Car aujourd'hui, en France, plus de 25% des jeunes sont au chômage et avec la crise, le temps d'accès au premier emploi stable est de plus en plus long pour tous, diplômés comme non diplômés. Alors pour comprendre pourquoi cette génération reste sur la touche, nous avons rencontré Guillaume et Juliette, bac +5 en recherche d'emploi depuis plus d'un an et condamnés aux petits boulots, Damien et Davina, deux jeunes sans qualification qui survivent entre chômage, formation et intérim. Nous avons aussi suivi le travail d'une coach, Manuela, qui a mis au point une méthode novatrice pour remettre en selle de jeunes chômeurs de la banlieue parisienne...

 

Mariages d’enfants

Un reportage de Claire Wambergue, Charlotte Lassalle et Philippe Levasseur

En 2007, selon les derniers chiffres publiés par l’Unicef, 25 millions d’enfants de moins de 18 ans ont été mariés en Inde, pays qui totalise à lui seul 40% des mariages d’enfants. Des parents unissent leurs fillettes, parfois âgées de 3 ou 4 ans, à des garçons à peine plus vieux. Dès leurs premières règles, les jeunes femmes iront vivre dans leur belle famille. A peine pubères, elles seront enceintes, avec les risques que cela comporte pour leur santé et celle des enfants à naître. Une équipe d’Envoyé Spécial a enquêté pendant un an, en Inde et au Népal voisin, pour recueillir le témoignage de ces fillettes et ces garçons, de leurs parents, et des fonctionnaires charges de lutter contre cette tradition. Dans le centre de l’Inde, ils ont aussi rencontré une fillette de 13 ans qui a osé s’opposer à cette pratique. Elle est devenue un modèle pour les filles, mais est bien seule dans son combat.

 

Le retour des chiffonniers

Un reportage de Jean-Pierre Metivet et Antoine Morel

Ils fouillent les poubelles pour récupérer des objets à vendre. Ginette a 70 ans. George 66 ans et Pierre 64 ans. Ils ne sont pas SDF, l’un d’eux est même propriétaire de son appartement, mais tous ont de mini-retraites, qui ne permettent pas de faire face aux factures. Chaque fin de semaine sous un pont du périphérique à Paris, ils vendent les objets qu’ils récupèrent. C’est le Carré des Biffins, tout à côté des puces de Saint-Ouen. Une centaine de vendeurs sont autorisés à vendre là, mais ce « Carré » doit faire face à plus de 800 demandes. Alors dans les rues adjacentes, les ventes à la sauvette, les formes ancestrales de vente des chiffonniers-biffins, se multiplient. La police intervient plusieurs fois par jour pour les disperser, confisque les marchandises. Et la police partie, la vente reprend. C’est comme un jeu du chat et de la souris. Et cela gagne plusieurs endroits de Paris…

 

Crédit photo © DR. Related Posts with Thumbnails

Commenter cet article

Gilda 12/11/2010 10:49



Audience méritée pou rune émission qui fai thonneur au service public. Je suis d'accord avec le précédent commentaire de Bruno, moi non plus je ne pensais à être autant choquée car j'ignorais
beaucoup de choses sur ce sujet. C'est bien de dénoncer ces pratiques sans voyeurisme malsain.



Bruno Rabatjoie-tv 12/11/2010 01:52



J'ai vu le reportage sur ces jeunes mineur(e)s népalais et indiens qu'on marie de force à 4/5 ans, vraiment choquant !! Je n'étais pas au courant de cette coutume.


Et de voir qu'on les force à devenir parents à tout juste 12 ans...


Un moment on voit la présidente indienne féliciter une feune mineure pour avoir résisté à ses parents. Pathétique quand on voit ce que le pays met en oeuvre pour pseudo dissuader cette coutume,
autant dire que dalle.