Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 01/11/2011

 

RENDEZ-VOUS_EN_TERRE_preview-copie-1.jpg

 

Rendez-vous en terre inconnue ce 1er novembre sur France 2. Frédéric Michalak rencontre les Lolo noirs. A propos de la découverte de ces personnes, Frédéric Lopez, heureux producteur, souligne que c’est le travail du rédacteur en chef, Franck Desplanques, et de l'équipe. Ils enquêtent toute l’année pour trouver des populations intéressantes, puis vont à leur rencontre. Ils passent environ un mois et demi avec eux. "La prise de contact est très importante, il faut être à l’écoute. Nous demandons aux populations de partager leur mode de vie, ce n’est pas une démarche anodine pour des gens qui vivent souvent de manière très isolée. Et pourtant, nous sommes la plupart du temps accueillis avec beaucoup d’enthousiasme. Les Lolo noirs étaient très heureux que l’on fasse un si long voyage pour les rencontrer".

 

Frédéric Lopez découvre en même temps que son invité la communauté qui les reçoit. Il a bien sûr le compte-rendu des repérages de son équipe, il sait chez qui ils vont et ce qu'ils vont faire avec eux. Mais c’est la première fois qu'il les rencontre. "Malgré le fait que je sache ce qui va se passer, je suis constamment surpris. On ne peut pas écrire à l’avance l’étonnement face à l’inconnu. Oui, on sait comment les Lolo noirs s’habillent, mais comment imaginer leurs sourires, leurs gestes et leurs réactions face à nous ? Impossible. Je suis toujours impressionné par la confiance des gens qui nous accueillent. Il n’y a aucun cynisme, jamais. Ils sont gentils au sens noble du terme. Dans ces voyages, les relations et les échanges sont très directs. Dans ma vie quotidienne, jamais je ne demanderais à quelqu’un que je viens de rencontrer : "Comment as-tu choisi ta femme ?" Là, je peux me le permettre parce que notre démarche autorise une franchise totale. A un moment nous avons rencontré M. Phong, un vétéran de la guerre du Viêt-nam qui nous raconte son histoire. Son fils est avec nous et c’est la première fois qu’il entend son père raconter la guerre ! Cette sincérité est bouleversante".

 

Avec cette émission, Frédéric Lopez a l’impression de vivre un petit miracle. Il trouve très émouvant d’imaginer qu’au XXIe siècle il reste encore quelques groupes d’êtres humains qui vivent en harmonie avec leur environnement mais aussi collectivement. "Nous avons tant à apprendre d’eux. A un moment, Frédéric dit à un de nos hôtes : "Vous avez tout le temps la banane !" Il lui répond : "Le sourire provoque le meilleur chez l’autre." C’est une leçon de vie magnifique. Grâce à ces films, je suis aujourd’hui convaincu que l’un des secrets du bonheur, c’est le lien".

 

Crédit photo © Adénium Producitons / Jean-Michel Turpin.

 

Propos de Frédéric Lopez recueillis par Julien Chavanes.

 

RETROUVEZ-NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LISTE DES 40 DERNIERS ARTICLES.

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article