Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 18/06

image002.jpg

Au lendemain de la mise à disposition par M6 sur son site des images du départ du Ministre Eric Besson du plateau de l'émission Capital, Carine Didier du quotidien Le Parisien a recueilli la réaction de Guy Lagache, journaliste qui interrogeait le membre du Gouvernement.

 

Sur une question, centrale aujourd’hui, sur le nucléaire, par rapport aux questions que se posent légitimement les gens à la suite des événements qu’il y a eu au Japon, Lagache se dit stupéfait qu’un ministre de la République en charge de l’Industrie puisse quitter une émission où l’on parle de la sûreté des centrales nucléaires en France. "Je ne pensais pas qu’il partirait. Je ne faisais que mon travail de journaliste en lui posant honnêtement et simplement des questions sur le sujet. C’est la première fois dans ma carrière qu’un ministre quitte mon plateau".

 

Rappel : Vivre et consommer écolo : ruée sur les nouvelles solutions vertes. Thème du magazine Capital diffusé dimanche soir sur M6. Parmi les reportages, un signé Sébastien Renout, Centrale nucléaire : révélation sur le prix de la sécurité en France. Nicolas Sarkozy a décidé que toutes nos centrales nucléaires devaient être auditées et auscultées. Il faut dire que la catastrophe de Fukushima au Japon le 14 mars a relancé le débat sur les dangers du nucléaire. Or avec ses 19 centrales, le nucléaire représente 80% de l’électricité produite en France. Alors, un accident peut-il survenir chez nous ? Nos centrales sont-elles sûres ?

 

Sur le site officiel de M6, la chaîne informe les lecteurs : "Eric Besson était l’invité de Guy Lagache pour l’émission Capital « Vivre et consommer écolo » diffusée ce dimanche 19 juin à 20h45. Lors de l’enregistrement de l’émission mercredi 15 juin, en pleine interview sur la sûreté dans les centrales nucléaires, le ministre s’est levé et a quitté le plateau. Par souci de transparence, M6 a choisi de vous montrer l’intégralité de cette interview".

 

Deux vidéos, la séquence en intégralité puis celle qui ne concerne que le départ de Besson. Via M6Bonus 

 

.

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES EN LIGNE

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article

Jules 19/06/2011 00:48



Besson a bien fait de quitter. Lagache nous a fait une polémique à 2 francs 6 sous.


Ce que je déteste d'un journaliste mal documenté.



jujube 18/06/2011 13:46



C'est marrant mais les défenseurs de Besson ont sévit sur d'autres sites avec les mêmes arguments, voir les mêmes commentaires...  :)


 



Toine 18/06/2011 11:04



Je doute que TF1 aurait fait pareil d'ailleurs.



Alain 18/06/2011 10:58



En tout cas, M6 diffuse l'intégralité de l'interview. Ainsi, chacun peut se faire une opinion et c'est tout à leur honneur.



Actarus 18/06/2011 10:14



Je suis atteré par la teneur de vos commentaires. Que G. Lagache soit agaçant par son habitude de se relever la mèche ou par son ton monocorde, d'accord, mais là désolé il a bien fait son boulot.
On ne peut pas sans arrêt gueuler que les journalistes sont aux ordres ou ne font pas le boulot en posant des questions complaisantes ou en cachant des infos (cf affaire DSK) et après venir leur
reprocher d'être dans leur job quand ils posent des questions. Il apporte une contradiction et ça, ces messieurs du gouvernement ne le tolèrent pas... 



stéphane 18/06/2011 09:12



Je ne suis pas un grand fan de Besson (ce n'est rien de le dire), mais j'avoue tout de même que là je comprends assez bien sa réaction. Dans cette séquence, Lagache synthétise tout ce qui
m'exaspère chez nos journalistes: l'incapacité à écouter une argumentation ou à en tenir compte dans ses questions et la volonté permanente d'imposer au spectateur sa conclusion. Le plus bel exempledes outils utilisés est l'amalgame fait entre un sondage et la "volonté du peuple" qui m'a fait hurlé !!! Les
jounalistes ont une fâcheuse tendance à vouloir créer l'opinion et l'évènement...


Je travaille occasionnellement avec des journalistes, et j'entends trop souvent cette phrase merveilleuse de leur part: "ce n'est pas assez vendeur !". Tout est dit. Pendant ce temps-là le
parlement est en train de voter une loi (la règle d'or des finances publiques) essentielle pour notre avenir, et pas un mot dans les médias de masse, trop occupés à nous vendre des reportages sur
les steacks avariés (7 hostipalisés sur une population de plus de 64 millions de personnes; un non-évènement, mais c'est anxiogène, donc c'est vendeur)


Mais je ne m'inquiète pas, leur corporatisme va jouer pleinement son rôle et on va nous expliquer que Lagache n'a fait que son métier. Pour moi il ny 'a dans son interview aucune neutralité; il
défend un point de vue ! Que celui-ci soit majoritaire dans l'opinion ou non ne change rien, ce n'est pas son rôle ! Il est journaliste et non contradicteur dans un débat d'opinion.


Le problème est que Lagache donnera son point de vue et personne n'aura le loisir d'en débattre publiquement avec lui. Sur la base de cet incident, le sujet serait pourtant très intéressant. La
disparition d'une émission comme "arrêt sur image" est à ce titre assez éclairante: le journaliste a toujours le dernier mot.


 



toiles 18/06/2011 09:09



 Cet entretien démontre une fois de plus que la polémique seule intéresse la presse, et que l’analyse ou le débat de fond sont des concepts oubliés. Face à la position de Besson, solidement
argumentée, et qui aurait donc pu ouvrir un intéressant débat de fond, le journaliste nous propose des lieux communs, des a-priori, des affirmations toutes faites, et du micro trottoir…. Bref, il
invite un professionnel documenté au café du commerce…. Triste



Xav. 18/06/2011 07:07



Comportement indécent de Besson sur un tel sujet. Qu'il s'explique désormais !



KLF 18/06/2011 07:05



On sait ce qui s'est passé ensuite ?