Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 08/11 18h00








Vous retrouverez Harry Roselmack en Une du magazine TV Grandes chaînes dans le numéro en vente lundi 9 novembre. Le journaliste confirme qu'il a bien vécu "en immersion"  dans une cité pour l'émission diffusée le 24 novembre sur TF1. Un mois, du dimanche au mercredi, dans un appartement du quartier  de la ZAC à Villiers le Bel. Avec un réalisateur, un preneur de son et un chef éclairagiste. "Les habitants nous ont vus du matin au soir. On allait même à la supérette. Notre présence a permis de faire accepter l'émission"


Si des gens se sont confiés facilement, ayant le sentiment de le connaître parce qu'ils le voient à l'écran, il y a eu beaucoup de réticences. Les médias, explique Harry Roselmack, sont parfois perçus comme des menaces. "Trop de reportages trompeurs ont été filmés en banlieue". Son reproche ? Que certains ne s'y précipitent qu'en cas de problèmes, d'où forcément une image négative.


Le concept de l'émission (format britannique à l'origine) est de découvrir de l'intérieur un univers particulier, pour rappel. Selon TV Grandes chaînes, le réalisateur - Gaël Leiblang, qui a préparé l'émission pendant deux mois - a proposé à une fmaille qui s'absentait de son appartement de lui sous-louer. Une fois sur les lieux, le journaliste est parti à la rencontre des habitants, des commerçants, des policiers. Selon lui, ce rendez-vous tient du documentaire et on y voit parler des gens qui n'ont jamais la parole. Il s'est engagé auprès d'eux pour revenir après la diffusion.


Article complet à découvrir dès lundi pages 10 à 12 dans TV Grandes Chaînes n°147.


A lire également:

Harry Roselmack derrière les murs de la cité.


Crédit photo © C.CHEVALIN / TF1



Commenter cet article

zes 09/11/2009 01:30


Voyeurisme me semble t-il