Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 09/06 6h24

TVNEWS tele-M6

Ils ont voté Front National : Un documentaire écrit et réalisé par Ghislaine Buffard .Produit par Mélissa Theuriau, 416 Production. Diffusion ce dimanche 9 juin à 23h sur M6.

 

Il y a un an, 6 millions et demi de Français votaient pour le Front National. Un record historique. Depuis, Marine le Pen ne cesse de grimper dans les sondages.

Un an après les présidentielles, nous avons choisi de nous intéresser à ceux qui n'ont plus honte de voter FN. Pendant 6 mois, nous sommes allés à la rencontre de ces électeurs en Moselle, bastion du vote ouvrier, en Picardie, symbole du vote rural et dans le Sud, fief historique du FN.

Les gens que nous avons rencontrés mènent des vies ordinaires. Ils pourraient être nos voisins, nos collègues, nos cousins. Ils nous révèlent des choses surprenantes, souvent désarmantes, parfois terrifiantes. Nous avons choisi d'aller vers eux sans les juger, en essayant de comprendre leur cheminement, leur logique, leur déclic. Notre démarche a été de les mettre face à leurs contradictions et leurs contradicteurs...

Dans le Sud, nous avons mis le cap sur Fréjus, dans le Var. Là, nous faisons connaissance de Marie-Laure Veyer, une employée de la grande distribution. Cette jeune mère divorcée a connu la pauvreté. Elle ne pouvait plus nourrir ses deux enfants. Quand elle a demandé de l'aide, on ne lui a pas tendu la main. L'an dernier, elle a voté FN pour la première fois. Toujours à Fréjus, mais dans un quartier privilégié, Richard Sert nous ouvre ses portes. Il est ingénieur, sa femme assistante maternelle, son fils étudiant en mathématiques appliquées. Dans cette famille aisée et diplômée, tous ont choisi le bulletin Le Pen en 2012... après avoir voté Mitterrand, puis Sarkozy.

Dans des contrées plus rurales, en Picardie, nous sommes allés au Hamel, le village le plus FN de France. Là, un électeur sur deux a voté Marine Le Pen aux dernières présidentielles. Nous y avons rencontré le maire, un frontiste convaincu. Pourtant, dans ce village de 175 habitants, il n'y a qu'un seul immigré. Il s'appelle Hassan Zaoug et il a accepté de prendre la parole. Autre surprise : le prêtre de ces paroisses profondément FN est noir et étranger. Il nous livre aussi son sentiment face à l'attitude de ses ouailles... Nous avons aussi essayé de comprendre la démarche des agriculteurs de ces terres picardes. Comment peut-on voter FN, et donc contre l'Europe, quand on vit des subventions européennes ? Quelle est la tactique du FN pour les séduire ?

Notre tour de France passe également par la Moselle, dans la vallée ouvrière d'Arcelor Mittal. Ici, les habitants votaient traditionnellement à gauche. Mais, ces cinq dernières années, le FN y a multiplié ses scores par 8 pour atteindre 35 % aux législatives de 2012. Une percée vertigineuse. Ouvriers, habitants et immigrés débattent en toute liberté devant nos caméras. Nous avons également suivi Fabien Engelmann, le candidat FN de cette vallée sidérurgique. Ce fils de pieds noirs maîtrise l’art du grand écart. Il a d’abord été responsable à la CGT, candidat pour LO (Lutte Ouvrière) puis du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste)… avant de défendre les idées de l’extrême droite. Pour savoir ce que le FN propose concrètement comme programme économique pour sauver les emplois, nous avons organisé un débat entre Fabien Engelmann et Edouard Martin, le leader CFDT, médiatique et fort en gueule, d'Arcelor Mittal.

Enfin, nous nous sommes intéressés à cette inquiétante banalisation du racisme chez les électeurs du Front National. Une tendance illustrée par un fait divers effrayant qui a eu lieu en 2012 à Aigues-Mortes, dans le Gard. Là, un couple de Camarguais a tiré au fusil de chasse sur des jeunes Français d'origine maghrébine. Dans cette petite ville, un élan de solidarité s'est élevé, non pour les victimes… mais pour soutenir les agresseurs.

Commenter cet article

charles 10/06/2013 22:56

Et on ne parle des aspects économiques et sociaux : le FN est aussi un parti bourgeois au même titre que le PS et l'UMP, dont le programme est bien ancré dans le Système, un parti qui est tout à
fait en phase avec le Capital et son régime d'exploitation de l'homme par l'homme qu'est le capitalisme, un capitalisme sauvage qu'on nomme " libéralisme ", bref, " ne te trompe pas de colère "
camarade, rien de bon à attendre de ce côté-là, cela se saurait ... ;)

Nathanael 10/06/2013 20:41


Voui bien sur.


Ce n'est pas du tout les mêmes personnes que l'on voit dans les ratonades / cassages de pédés / de gauchistes puis au FN. Tu as raison, ce n'est que des rejetés. Aucun lien.


C'est beau la propagande, tu as raison cher mili...mario ;-)

Mario 10/06/2013 19:51


Arrêter de vous faire manipuler par les medias il y a longtemp que Gabriac ne fait plus partie du FN il c'est fait condanné et rejeté par le FN suite à différente agréssion et à la mort de Brahim
Bouarram c'est qu'il a fondé le JNR un mouvement Facho ça fait comme Robert Linhart ancien du PCF qui ce fait rejeté du parti pour fondé l'UEC (Union des jeunesses communistes Marxistes
Léninistes) en accord avec la politique de Lénine. Je condanne la violence de l'Extrémisme et là nous parlons du FN et non du JNR car la mort du jeune Méric est dù à ce mouvement Skinheads le JNR

DUBREUIL 10/06/2013 11:44


ce documentaire témoignages a été réalisé de manière partisane, à charge du FN et des personnes interrogées. il est moralisateur et même piègeur pour les personnes qui souvent n'avaient pas le
potentiel intellectuel pour répondre aux questions, librement et objectivement. Ce qui était amusant, c'était de voir Edouard MARTIN, qui a combattu dans un premier temps avec les ouvriers, avant
de se ranger par opportunisme sous la banière gouvernementale, expliquer à ce représentant du FN, que sa politique anti européenne, n'est pas la bonne.... le lavage de cerveau a fait son effet
chez Mr MARTIN !!!!!!!

Nathanael 10/06/2013 11:13


Oui bien sur le FN c'est que des gentil qui font des bisous dans le coup.


Ils n'ont aucun lien avec les soit disant groupuscules, ni les ratonades et cassages de pédés.


Le tout mimi Gabriac n'a jamais était pendant X années la figure local du FN, et n'était pas du tout connu déjà à l'époque pour ses actions "bisounours".


 


De même que la stratégie des militants d'inonder les forums en se faisant passer pour des internautes lamba n'est pas du tout connue non plus.


Au plaisir.

Mario 10/06/2013 09:44


J'ai trouvé ce reportage sans interret ont essaillent de culpabilisé les gens qui vote FN, je suis moi même émigré je suis venu en France pour travaillé et pour l'amour de se pays j'ai pris la
nationalité Française et je suis fiére d'être citoyen Français les Français et le parti du FN ne sont pas des fachots et des racistes c'est un parti conservateur qui veut simplement garder sa
culture ses coutumes motivé les gens à travaillés sanctioné plus séverment la délinquance  arréter l'assistanat pour les gens qui en abuse et qui met notre système sociale en danger relancé
le made in France. Quand on est imigré il faut s'avoir s' intégré à la culture du pays qui vous acceuilles et non de vouloir imposé sa culture d'origine. Arrêter de diabolisé le FN car il y a des
partis plus dangereux comme l'extrème gauche qui a le toupé de dire que à Cuba il n'y a pas de dictature aprés y avoir vecu je suis bien placé pour dire que le regime de Castro est plus dangereux
que le FN

Samira 10/06/2013 08:19


Bonjour,


je suis tres triste apres ce reportage, je trouve tout sa tres inquietant cette bannalisation je  trouve que les pouvoir public ne font rien pour stoper cette haine de l'autre.La femme qui a
un enfant arabe ce rends t'elle bien compte de ce qu'elle apprends a son fils qu,il faut rejeter sa propre identiter parceque etre arabe c'est salle? C'est vraiment incroyable tant de
stupidité...