Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 02/01/2013 15H45

THALASSA-Ilsvontsauv_preview-1-.jpg

 

C’est l’histoire d’un combat millénaire. Depuis toujours, Venise se bat contre l'eau, le vent et le sel. Aujourd'hui les Vénitiens luttent aussi contre un nouveau danger : le dépeuplement. Portraits d'habitants ordinaires, qui remuent ciel et terre pour sauver une ville extraordinaire : à voir ce vendredi lors d'un numéro spécial du magazine Thalassa sur France 3.Un documentaire de 110 minutes réalisé par Claire Leisink et Stéphane Jacques. Une production Capa.

 

Pour sortir des sentiers battus, Cristina la libraire a décidé de rendre vie à un Venise « off », celui qui ne figure pas sur les itinéraires touristiques hyper balisés. Elle fait ainsi le tour des artisans pour les convaincre d'accueillir des visiteurs. Avec elle, nous partons à la rencontre des petites mains de Venise : le fabricant de l’authentique chapeau de gondolier, le réparateur de gondoles…

 

Nous poussons aussi les portes d’un lieu magique et d’habitude inaccessible au grand public : l’arsenal de la Sérénissime. Un parcours maritime qui sort des circuits traditionnels. Pour découvrir d’autres merveilles cachées de la « Cité des Doges », nous suivons la comtesse Enrica qui connaît le « tout Venise ». Un de ses amis nous ouvre les portes de son palais familial. Une demeure superbe et gigantesque mais qui se détériore sans cesse, victime de l’érosion. En revanche, le palais d’Enrica est en bien meilleur état. Pour financer les perpétuels travaux d’entretien, la comtesse a divisé l’héritage familial en appartements. Et pour mettre un peu de vie dans ce musée à ciel ouvert, elle donne chez elle des leçons de cuisine haut de gamme pour touristes fortunés. 

 

Alberto, l'ancien champion de voile, a obtenu la concession d’une île à l'abandon. Objectif : en faire le jardin de Venise... Mois après mois, nous assistons à la transformation de ce terrain vague en un merveilleux jardin public où les familles viennent pique-niquer dès les beaux jours. Enfin il y a Gloria, une femme qui déborde d’énergie. Elle tient une salle de sport en plein Venise... Gloria s'intéresse plus aux gens qu'aux monuments. Sur son temps libre, elle organise des colonies de vacances. Pendant une semaine, elle sensibilise les enfants aux traditions vénitiennes. Elle les initie notamment à la meilleure façon de « conduire » une gondole, c’est à dire debout avec une grande rame. Et en la matière, c’est une championne !

 

Crédit photo © CAPA.

Commenter cet article