Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 02/08/2011

 

LA_FILLE_DE_L_AUTRE_preview.jpg

 

France 3 propose ce mardi à 20h35 une fiction inédite d’Harry Cleven (Les Héritières, Les Diablesses pour France 3) adaptée du roman de Karine Reysset Comme une mère. Anne Parillaud campe dans La fille de l'autre Judith, une femme dont la vie bascule à la maternité lorsque meurt l’enfant à qui elle vient de donner la vie. Meurtrie, déchirée, elle se fait réparation en dérobant le bébé « abandonné » de la chambre voisine…

 

L'histoire :Un film sur l'amour maternel à travers le destin croisé de deux femmes... Elles sont venues toutes les deux seules à l'hôpital. La très jeune Emilie accouche sous X. Judith, elle, attend avec une impatience teintée d'inquiétude la naissance de son fils, un miracle après tant d'années de grossesses impossibles et douloureuses. Le fils de Judith ne vivra que quelques minutes. Elle se fera réparation en dérobant l'enfant "abandonné" de la chambre voisine. Emilie, bouleversée par la brutale disparition de sa fille, n'aura plus qu'une idée en tête : la retrouver. Dès lors, les destins de ces deux femmes sont irrémédiablement liés...

 

Avec Anne Parillaud (Judith), Viriginie Lavalou (Emilie), Thomas Coumans (Titouan), Michel Vuillermoz (Alexis), Françoise Lebrun (Françoise), Carole Saïdah (Mem Blanchot), Floriane Potiez (La formatrice), Gaëlle Fraysse (Inès), Adeline Fleur Baude (la sage-femme), François Godard (le médecin).

 

Anne Parillaud : "J’ai souvent interprété des personnages qui ont des comportements marginaux, voire criminels. Même s’ils transgressent les codes, s’ils sont condamnés ou condamnables, j’essaie toujours de les rendre très humains, de les normaliser, de démontrer que leurs actes peuvent être en décalage avec leurs êtres. En volant l’enfant d’une autre, Judith commet un acte abominable. Cependant, pour moi, elle reste un être sain, pur, qui perd pied face à l’insupportable. J’ai de l’empathie pour elle. C’est touchant de la voir transférer littéralement son amour maternel sur l’enfant d’Emilie qui apparemment n’en veut pas… Avec le réalisateur, Harry Cleven, nous étions soucieux de renverser les valeurs et les codes en démontrant qu’on arrachait aussi cet enfant à Judith".

 

Crédit photo © Jean-Philippe Baltel.

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES EN LIGNE

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article