Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 19/06

 

NES_ABANDONNES_preview.jpg

 

"Dès ma naissance, le 29 décembre 1955, c'est une autre femme que ma mère qui va m'élever, pendant trois ans. Je n'entendrai plus jamais parler de cette femme ensuite. Aujourd'hui, je pars à sa recherche pour retrouver le fil de ce premier attachement. Je veux aussi aller à la rencontre des femmes qui comme ma mère mettent au monde un enfant qu'elles ne pourront pas élever, pour les confier à d'autres femmes, d'autres familles."

 

Le réalisateur, Jean-Pierre Vedel, a voulu articuler sa propre histoire à celles des autres, aujourd'hui. En 2011, le regard de la société sur ces femmes qui décident d'abandonner leur enfant a t-il changé ? A travers deux témoignages, le documentaire inédit proposé ce dimanche à 22h55 sur France 3 nous montre d'abord combien ces femmes enceintes sans l'avoir désiré se sentent le plus souvent seules et démunies. On découvre qu'elles peuvent trouver à Paris une structure d'accueil unique en France, l'association M.O.I.S.E, où elles sont accompagnées sans être jugées.

 

Puis, Jean-Pierre Vedel s'attache au sort d'un enfant né sous X aujourd'hui, filme son premier contact avec celles qui vont le recueillir. Car selon la loi, sa mère a deux mois pour confirmer l'abandon ou le reprendre avec elle. Deux mois pendant lesquels il va être pris en charge dans une pouponnière, ou par des assistantes familiales qui l'accueillent chez elles, au sein de leur famille. On voit comment ces personnes vont l'aider à passer le cap de ces deux mois sans mère, faire en sorte qu'il ne tombe pas dans le vide, qu'il ne perde pas le fil de sa propre histoire.

 

Nous entendrons ensuite des adultes abandonnés à la naissance qui témoignent de la trace laissée par le vide originel et le secret de leur naissance. Jean-Pierre Vedel veut nous montrer que deux situations a priori contradictoires peuvent se concilier : qu'une mère, sans honte et en toute sécurité, puisse abandonner son enfant, et que les premiers pas de cet enfant puissent être accompagnés par des bras rassurants.

 

Crédit photo Jean-Pierre Vedel avec sa nourrice © Jean-Pierre Vedel - INA 

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES EN LIGNE

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article

Dallière Jean 22/06/2011 11:40



Cher Monsieur,


regardant peu la télévision, j'ai cependant pu apprécier votre film "Nés abandonnés", d'où ce message.


Né sous-x en 41, (à Paris) j'ai un parcours tout à fait atypique qui pourrait faire un scénario extraordinaire. En effet, par mes travaux de recherche fondamentale (plus de 50 années) axés sur
l'Evolution de l'humanité via la Psychanalyse "revue et corrigée" (celle initiée par S.FREUD est totalement erronée; contrairement à ses assertions cet homme ne découvrit JAMAIS
l'Inconscient !) j'ai pu montrer que la condition de Né sous-x était - et, EST - absolument nécessaire (...) pour Atteindre les plus Hautes Sphères de la Pensée, là où ont été les hommes
tels Laotseu pour l'Extrême Orient, Gautama (dit le Bouddha) pour l'Orient et Jésus (totalement incompris par le Christianisme) pour le Proche
Orient.


En termes clairs, je prétends être de cette Lignée, soit être le Quatrième  pour l'Occident.


Mes Conclusions de travaux me firent accéder à l'Elysée entre 83 et 85 suite à quoi il me fut conseillé de "faire attention où j'allais mettre les pieds" (sic) et ce fut la censure totale de tous
les médias.


L'an dernier, Martine AUBRY me mit en relation de travail avec le pdt (l'énarque Chritian PAUL) de son Laboratoire des Idées car je suis la seule personne, actuellement
en Europe (je pèse mes mots) à connaître ce qu'il convient de faire pour Orchestrer le REDRESSEMENT d'un Pays telle la France, tels tous les Pays Occidents.


Au bout de quelques mois, elle m'écrivit être dans le désarroi (sic) face à mes travaux en précisant préférer ceux d'Edgar MORIN. Malheureusement pour la France et des
millions de français, ce dernier est dans l'Erreur totale quant aux idées concernant, entre autres, la Complexité.


Bref, si mon message vous parvient sans vous effrayer (...) (jai essayé aussi de vous joindre via facebook) je suis tout à fait disposé à vous en dire plus.


Malheureusement, je tombe toujours sur des personnes qui me répondent soit "je n'ai pas le temps", soit "votre sujet ne peut pas être traité". La Lâcheté des hommes (tout particulièrement celle
des hommes) est incommensurable.


Naître Sous-X n'est rien à côté de "Vivre sous-X" !


Bien cordialement à vous.


Jean (S.) Dallière