Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 09/07/2012 8H20

 

TVNEWS tele

En fin de semaine dernière, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a rendu public sur son site csa.fr toute une série d'interventions auprès de différentes chaînes.

 

Ainsi, Direct star se voit reprocher la diffusion du clip Love in motion du musicien français SebastiAn, dans laquelle une enfant habillée et maquillée de façon ostentatoire, dansait de manière lascive devant un garçon. "La diffusion d’images hypersexualisées d’enfants n’apparaît pas conforme aux engagements pris par la société éditrice dans le cadre de la charte « Protection de l’enfant dans les médias » du ministère des solidarités et de la cohésion sociale signée par le Conseil le 21 février 2012 et par le groupe Bolloré".

 

Le CSA regrette par ailleurs la diffusion, dans le journal de 20 heures de France 2, d’un reportage relatant la présence de loups affamés dans la région des Abruzzes en Italie. "Au cours duquel une séquence montrant les animaux venant rôder près des villages donnait l’impression d’avoir été filmée par l’équipe de tournage de France 2 accompagnée par des gardes forestiers italiens alors que ces images auraient été en réalité tournées par une association locale et mises en ligne sur internet en 2010".

 

Enfin, intervention auprès de France 4 : "Les 7 et du 16 mars 2012, France Télévisions avait informé le Conseil de son souhait d’insérer deux écrans publicitaires exceptionnels dont les recettes seraient intégralement reversées au Sidaction, l’un sur France 4 le lundi 26 mars avant l’émission Le Gala de l’humour pour le Sidaction, l’autre sur France 2 le samedi 31 mars pendant l’émission Les Stars chantent la tête dans les étoiles. Le Conseil avait accepté ces demandes les 20 et 27 mars derniers, et pris acte de l’engagement des chaînes d’informer les téléspectateurs du caractère exceptionnel de ces interruptions publicitaires liées à une opération caritative. Mais il a constaté l’absence de mention sur France 4 du caractère exceptionnel et caritatif de la coupure publicitaire. Il est donc intervenu auprès de France Télévisions afin d’obtenir des explications détaillées sur cet oubli et avoir la confirmation que les sommes récoltées ont bien été reversées dans leur intégralité au Sidaction.".

 

PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES.

RETROUVEZ NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

Related Posts with Thumbnails

Commenter cet article