Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 26/11 12h

 

DESHABILLEZ-NOUS_preview.jpg

 

Dans le "Larousse", au mot "bisexualité", on peut lire : " pratiques sexuelles aussi bien avec des partenaires de même sexe que de sexe différent ". La définition est simple, claire, précise, mais également réductrice. Et l'amour dans tout ça ? La bisexualité ne serait donc qu'une pratique sexuelle ?

 

Certaines définitions, plus complètes, évoquent "la faculté chez une personne de ressentir de l'amour et/ou du désir pour une autre personne, quel que soit son sexe". D'autres, plus freudiennes, parlent de la "coexistence dans tout psychisme humain de potentialités à la fois féminines et masculines".

 

En fouillant un peu, on s'aperçoit vite, au-delà des clichés, qu'il n'y a pas "une" bisexualité mais "des" bisexualités... Pour de nombreux homosexuels, les "bi" — c'est le mot le plus souvent employé — ne sont que des traîtres à la cause. Pour les hétéros, ce sont des homos qui ne s'assument pas. Pour certains psys, les bisexuels sont dans une phase de transition avant le grand saut. Quant à celles et ceux qui vivent la bisexualité, ils peuvent tomber amoureux d'un homme ou d'une femme, et s'estiment souvent mal compris dans leur désir pour les deux sexes.

 

France 3 propose ce dimanche vers 23 heures sur France 3 un documentaire inédit d'Olivier Boucreux, produit par CAPA.

 

Crédit photo © CAPA / Capture vidéo du documentaire.

Commenter cet article

Elsasstar 27/11/2010 14:08



et si l'être humain n’était si normé que ça ?


toujours une question , "nature culture"...