Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 01/11 14h48

 

MAUVAISE_RENCONTRE__preview.jpg

 

Réalisé par Josée Dayan, sur un scénario de Philippe Besson (D'après Philippe Grimbert), le téléfilm inédit La mauvaise rencontre est diffusé mercredi à 20h35 sur France 2.

 

Avec Jeanne Moreau dans le rôle de Gaby. "J’ai toujours du mal à présenter un personnage isolé, parce qu’il faut tenir compte du milieu dans lequel il vit et des gens qu’il fréquente. Gaby fait partie d’une histoire racontée par Philippe Grimbert dans un roman, sûrement autobiographique. Au début, j’ai eu la tentation de lui demander qui elle était, mais j’ai résisté. Pour ce rôle, j’y suis allée à tâtons, comme j’ai l’habitude de le faire. Gaby est assez extravertie, très solitaire, mystérieuse. On apprend des bribes de sa vie au fur et à mesure de ses relations avec Loup, qu’elle appelle « mon p’tit loup_». Leur relation n’est pas maternelle, mais très affectueuse. Gaby a quelque chose d’indompté. Elle boit, elle fume, elle claque son fric. Elle essaie de débaucher Loup, qui est sérieux comme un pape, et elle s’en amuse".

 

Scénario :

La Mauvaise Rencontre est l’histoire d’une amitié fusionnelle entre Loup, le narrateur, et Mando, deux enfants qui se sont connus dans un square parisien. Initiations communes, premières découvertes, livres, filles, politique… Les deux garçons grandissent ensemble et nourrissent les mêmes centres d’intérêt, dont le spiritisme, promu par des épigones d’Allan Kardec croisés au Père-Lachaise. La vie allant, l’individuation doit faire progressivement son œuvre et les chemins divergent : Loup va s’intéresser à la psychanalyse, et rencontrer le "professeur Psychopompe", comme le surnomme Mando, portrait transparent de Jacques Lacan. Son ami préfère quant à lui le droit et l’économie. Au gré des manquements et des trahisons dont Mando s’estime victime, la rupture s’annonce. La révélation des abîmes que cette amitié recouvre fera vaciller son existence.

 

Interview de Jeanne Moreau et extraits de la fiction ci-dessous.

 

Crédit photo © Gilles Scarella - France télévisions.

 

  

 

Commenter cet article