Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 15/06/2013 7H25

TVNEWS musique-copie-1

Douloureux printemps pour les émissions populaires liées à la musique et à la chanson française, a communiqué hier la SACEM, rapelant que Chabada, Taratata, CD’Aujourd’hui et Hebdo Music Mag disparaissent des écrans de France Télévisions.

 

Communiqué:

 

"Une hémorragie qui suscite depuis plusieurs semaines une mobilisation massive des professionnels de la musique, dont de très nombreux auteurs, compositeurs et éditeurs membres de la Sacem.

Investie sur la question de la musique à la télévision depuis plusieurs années, la Sacem se fait l’écho des inquiétudes de ses sociétaires. Elle veillera avec une grande attention aux conditions dans lesquelles seront remplacées ces émissions.

Depuis 2000, le volume de chanson diffusé sur les chaînes historiques a baissé de près de 30% (52% sur France 2 entre 2000 et 2009).

La Sacem rappelle le rôle de prescripteur que joue la télévision en matière musicale, notamment s’agissant de l’émergence de jeunes talents, du renouvellement des titres diffusés et de la préservation de la chanson française.

Depuis le début de l’année, la Sacem n’a pas cessé de se mobiliser auprès des autres structures professionnelles de la musique afin d’attirer l’attention des acteurs de l’audiovisuel et des pouvoirs publics sur l’effacement progressif de la musique dans les médias :

• En janvier, lors du Midem, la Sacem avec ses partenaires de la filière musicale a ainsi obtenu de la Ministre de la Culture et de la Communication qu’elle s’engage à initier une mission spécifique sur le sujet, engagement réitéré au Printemps de Bourges et dont elle espère vivement qu’elle se concrétisera dans les prochains jours. Cette mission, qui doit traiter de la question générale de la place de la musique dans les médias, devra se concentrer notamment sur France Télévisions et sur les missions du service public pour exposer les artistes et les jeunes talents, dans tous les genres musicaux.

• La Sacem demande que le CSA veille strictement, en cas d’évolution du format des antennes, à ce que cette évolution n’ait pas pour résultat un « moins-disant » pour l’exposition de la musique à la télévision. Une présence régulière à des heures de grande écoute doit être privilégiée".

 

La Sacem considère que la place de la musique dans les médias doit devenir une priorité de politique publique en matière culturelle. "S’agissant précisément du service public, elle demande des engagements précis quant au maintien d’une émission musicale récurrente mettant en valeur les nouveaux talents et la chanson française à une heure significative d’écoute sur France2".

 

Rejoignez-nous sur ce compte Twitter.

Retour à la page d'accueil.

Liste des 40 derniers articles publiés sur le blog.

Commenter cet article