Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 07/08

 

CES_GENS_QUI_NOUS_SA_preview.jpg

 

Trois mille danseurs, musiciens, sonneurs et chanteurs venus du monde entier pour représenter la richesse et la diversité des expressions celtiques : c'est ce qui attend les spectateurs de la grande parade du festival interceltique de Lorient ce dimanche 7 août 2011.

 

Diffusion en direct et en streaming de 10 à 13 heures sur bretagne.france3.fr.

Diffusion en léger différé sur France 3, de 16h à 17h50.

 

Sur un circuit de trois kilomètres dans les rues de Lorient, les musiciens et les danseurs des quatre coins du monde (Acadie, Écosse, Irlande, pays de Galles, Cornouailles, Asturies, Galice ou encore Bretagne) vont faire vibrer les très nombreux et fidèles spectateurs, au rendez-vous chaque année. Cette 41e édition du Festival est dédiée à l’Année des diasporas celtiques.

 

Avant la diffusion de la aprade, France 3 proposera à 15h20 une rediffusion du documentaire Une journée avec Nolwenn. Réalisé par François Goethghebeur. Une production Morgane (30 minutes). Il est retracé avec Nolwenn, dans le creux douillet d’une grande maison bretonne, son parcours atypique, du bord de cette mer de Bretagne qui lui demeure si chère à ses concerts à Brest, de la traversée des landes et des bois du Finistère ou des Côtes-d’Armor "à la rencontre de son public qui partout lui dit qu’il l’aime et qu’il se reconnaît en elle. Nolwenn Leroy est à la fois une vraie chanteuse populaire, une jeune femme touchante et une voix qui sait faire résonner des mélodies de toujours. Autant de raisons de la suivre sur ces chemins transversaux qui rappellent que la musique classique est née à partir des racines de la musique populaire".

 

Crédit photo © Laurent Nevo - France télévisions.

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES EN LIGNE

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article

charles 07/08/2011 10:41



Merci pour l'info, TV NEWS : voilà un truc qui m'aurait complètement échappé si je n'étais pas passé par ici ce matin,
or, j'aime bien toutes ces ambiances de Bretagne et j'avoue trouver Nolwenn Ledroy, de qui j'ignorais pratiquement tout jusqu'à son succés discographique récent, magnifique !