Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 11/12 9h20

 

COMte_de_bouderbala1.jpg

 

Interview de Sami, alias le "comte de Bouderbala", dans l'hebdomadaire Voici. Celui qui a une chronique régulière dans l'émission de Pascale Clark sur France Inter et assure avec succès un one man show, évoque ses débuts sur scène : un collectif d'humour au Réservoir à Paris, puis il a intégré le Jamel comedy club où il est resté un an. "Et je me suis sauvé. Il y avait trop de monde, et puis j'étais payé en dinars CFA".

 

Au départ, ajoute Sami, ils devaient produire tout le monde, et à l'arrivée, c'était surtout un business pour vendre des dates et des DVD. "Jamel, il s'en fiche un peu, c'est Kader Aoun qui est derrière !"

 

Il a ensuite créé son one-man show, en français et en anglais (joué à New-York). On lui a proposé plein de choses,a ssure-t-il, dont Le grand journal. Il a refusé, parce que la télé c'est pas son truc. "Je ne me sens pas prêt".

 

Les Franciliens peuvent aller voir son spectacle jusque fin décembre au Petit Théâtre du Gymnase.

 

Sa dernière chronique sur Inter (hélas, il ne "vit" toujours pas son texte...) :

 

Related Posts with Thumbnails

Commenter cet article

Philippe 12/12/2010 20:18



j'adore !



Pat. 11/12/2010 10:27



Ah oui, une cata la diction et le fait de réciter de façon tristounette son texte. Dommage, parce que les textes sont généralement bons.



Al.3 11/12/2010 10:10



Diciton pas assez bonne sur France Inter.