Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 10/07 16h36

 

Lechagrinetlapitie-C_preview.jpg

 

TVNEWS tele

Film documentaire de Marcel Ophuls (France/Allemagne/Suisse, 1969, 4h20mn, noir et blanc) , Le chagrin et la pitié est diffusé en intégralité ce soir sur Arte, dès 20h50.

 

Chronique en deux parties – L’effondrement et Le choix – de l’Occupation à Clermont- Ferrand, le film de Marcel Ophuls est un document exceptionnel qui, comme toutes les grandes oeuvres, est inaccessible au vieillissement, même s’il suscite probablement à chaque époque un choc d’une nature différente.

 

Ce documentaire fleuve (près de quatre heures et demie) entremêle des témoignages d’anonymes et de personnalités de premier plan (Emmanuel d’Astier de la Vigerie, Georges Bidault, Pierre Mendès-France, Anthony Eden, Jacques Duclos, l’ancien Waffen SS Christian de la Mazière...) ayant appartenu durant la Seconde Guerre mondiale à l’un et l’autre camp. Recueillis en Auvergne, mais aussi à travers toute l’Europe, mêlés aux images des actualités vichystes et des archives internationales, leurs propos offrent une vision de la collaboration et de la résistance qui, au moment où ils furent enregistrés, restaient du domaine du tabou. D’une part parce que, si les vrais résistants étaient bien présents, des collaborateurs et des miliciens s’exprimaient publiquement aussi pour la première fois ; et d’autre part, surtout, parce que cette fresque documentaire d’une exceptionnelle densité humaine évoquait sans fard les lâchetés et les compromissions ordinaires de la majeure partie de la population française. Aussi le film provoqua-t-il à sa sortie en salles, le 5 avril 1971, un véritable séisme dans la conscience nationale. Pour certains, il s’agissait d’un “choc salutaire”, pour d’autres d’une ignoble traîtrise. Conçu pour la télévision, il n’y sera finalement diffusé qu’en 1981, douze ans après sa réalisation

 

Meilleur programme étranger de télévision, Bafta 1972.

 

Scénario et interviews : Marcel Ophuls et André Harris.

 

Commenter cet article

greg 10/07/2012 19:18


merci pour ce conseil une fois de plus blogtv  je vais regarder 

charles 10/07/2012 17:31


Comme dit plus haut, le film n'a pas vieilli, ses images comme les différents témoignages qui l'émaillent restent saisissants, au delà de l'aspect informatif qu'on croyait un peu suranné, mais
qui demeure vital au vu des résultats des dernières élections ...