Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

 

Publié par Pascal 09/12 6h57

TELETHON2012_preview.jpg 

Il y a un an, le dimanche matin, le compteur du Téléthon affichait 86.119.425 euros de promesses de dons, contre 84 en 2010. 66 % du montant des dons faits à l'AFM sont déductibles de vos impôts, dans la limite de 20 % de votre revenu imposab Mais au final, le montant des dons avait été assez supérieur aux promesses.

 

Pour l'édition 2012, achevée dans la nuit de  ce samedi à dimanche 9 décembre, les promesses de dons sont en baisse sensible : un montant de 81.065.239 euros. Avec l'espoir que là aussi le montant final récolté soit supérieur.

 

Pour continuer à faire un don :

Par téléphone au 36 37 jusqu’au vendredi 14 décembre.

Par internet sur www.telethon.fr. Un don internet, c’est 1 euro de plus pour la recherche.

 

TELETHON2012_preview.jpg

 

TVNEWS tele

Franck Dubosc était le parrain de cette édition 2012. Il succédait dans ce rôle à Gad Elmaleh.

 

Les chercheurs, rappelait Sophie Davant, vont lancer de nouveaux essais sur l’homme, ce qui est très positif mais long et coûteux. "Il y a vingt ans, on ne connaissait même pas ces maladies ni les gènes qui en sont responsables, donc c’est un pas de géant. Tout l’enjeu de ce Téléthon est de convaincre les gens de continuer à donner, rester dans ce train lancé à grande vitesse".

 

Nagui :"Oui, nous sommes dans un train à vive allure et, année après année, nous voyons la sortie du tunnel se rapprocher, une lueur d’espoir qui ne cesse de grandir. Cet espoir est une réalité à portée de main, il ne faut pas lâcher prise. Tous ensemble, nous avons réussi à améliorer le quotidien des malades et de leurs familles, à aider la recherche, et tous ensemble nous allons continuer à rendre l’avenir le plus lumineux possible."

 

Crédit photo Dubosc et Léa © Christophe Hargoues/AFM Stéphanie Bardon

Crédit photo 1 : Chrisotphe Russeil - France télévisions.

Commenter cet article

Fab. 09/12/2012


ça reste relativement très bien tout de même, au vu de la crise !