Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Mise à jour 10/11








Ce mardi 10 novembre à 20h50 sur Canal+, numéro spécial paparazzis et leurs méthodes, dans Spécial investigation. Un documentaire inédit de 85 minutes. A travers de nombreux portraits réalisés dans le monde très fermé des photographes people, Romain Bolzinger lève un coin du voile sur les méthodes chocs des paparazzis, méthodes dont certaines n'avaient jusqu'à présent jamais été dévoilées devant une caméra, dixit Canal+...


Comme l'avait révélé le blog d'Emmanuel Matt, "une ordonnance de référé a été engagée à l’encontre de Canal + et Tac presse par Michèle Marchand pour demander le retrait du sujet dans l’émission pour atteinte à la vie privée et à sa réputation". Précisions sur http://www.mediaunautreregard.com/2009/11/04/scoop-les-methodes-chocs-des-paparazzi-tac-presse-et-canal-assignes-en-refere/. A l'arrivée : un floutage. Voir http://www.lepost.fr/article/2009/11/06/1778760_enquete-sur-les-paparazzis-qui-derange-elle-sera-bien-diffusee-mais-certaines-images-seront-floutees.html


"Filatures, écoutes téléphoniques, rétribution d'indics, le métier de paparazzi ressemble de plus en plus à celui de détective privé. A cela près que les "photographes people" ne cherchent qu'une chose : photographier la vie privée des stars, dont les meilleurs clichés se négocient des dizaines, voire des centaines de milliers d'euros. "Closer", "Voici" et "Public" se livrent une bataille acharnée pour décrocher les photos les plus sulfureuses.


Mais les méthodes-chocs entraînent parfois des dérives. En Grande-Bretagne, "News of the World", le plus trash des tabloïds, a mis sur écoute entre 2 000 et 3 000 célébrités ! Vedettes du show-biz, footballeurs et même hommes politiques se sont retrouvés espionnés. Plus de 600 conversations du prince Charles et du prince William ont été enregistrées. Après la révélation de ce scandale, un journaliste et un détective ont été incarcérés, et la direction du journal a dû démissionner. L'affaire a pris une telle ampleur qu'une commission d'enquête parlementaire a été créée.


En Italie, un paparazzi a même réussi à déstabiliser le chef de l'État en personne. Les photos de Silvio Berlusconi dans sa villa de Sardaigne avec des prostituées ont provoqué un séisme politique sans précédent. L'opposition réclame la démission du président du Conseil italien, tandis que Silvio Berlusconi part en guerre contre la presse. Le paparazzi, lui, espère empocher plus d'un million d'euros et il s'est exilé en Colombie..."



Crédit photo © TAC PRESSE / Capture vidéo
.



Commenter cet article