Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François MàJ 11/01/2012

 

affiche_zoom.jpg

 

A moins d'une révolution médiatique, ce documentaire choc devrait rester interdit de télé jusqu'à la saint glin-glin, peut-on lire dans le Canard enchaîné ce jour à propos des Nouveaux chiens de garde.

 

Dans l'hebdomadaire Télé Loisirs paru lundi, un entretien avec Yannick Kergoat, un des deux réalisateurs - avec Gilles Balbastre - de ce film documentaire.  Visible dans quelques salles dès ce mercredi.

 

Le synopsis : En 1932, l’écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi. Aujourd’hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, Les nouveaux chiens de garde dénonce cette presse qui, se revendiquant indépendante, objective et pluraliste, se prétend contre-pouvoir démocratique. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d'une information produite par des grands groupes industriels du Cac40 et pervertie en marchandise.

 

Yannick Kergoat souligne que ce film ne passera jamais à la télé. Le producteur a tenté d'intéresser les chaînes à l'aventure. Refus de ces dernières...Idem pour les organismes de soutien du cinéma français. Mais la censure, dit le co-réalisateur, c'est aussi de ne pas parler du film.

 

Interrogé par Gwénola Trouillard, Yannick Kerfoat déclare que ce film part du dépit et de la colère d'un citoyen comme les autres de voir l'info traitée comme une marchandise, aux mains de grands groupes. "Lesquels placent à la tête des rédactions des journalistes qui ne vivent plus leur métier comme un devoir d'indépendance, de pluralisme et d'objectivité, mais comme un lieu de complaisance, de renvois d'ascenseur et de défense d'un certain système politique et financier".

 

Le distributeur prévoit la projection dans les salles suivantes du mercredi 11 au mardi 17 janvier 2012 (sous réserve de modifications) :

 

PARIS / RP :

- LE BASTILLE

- L’ESPACE SAINT MICHEL

- LE BALZAC

- LES 7 PARNASSIENS

- LE MELIES de Montreuil

- LE CINEMA LUMIERE de Nanterre

- LE CINEMA ARCEL de Corbeil-Essonnes

- LE CINEMA 3 ROBESPIERRE de Vitry sur Seine, ciné-rencontre en présence du réalisateur Yannick Kergoat vendredi 13 janvier à 20h

- LES 4 CLUBS de Colombes

 

PROVINCE :

- LE STAR de Strasbourg

- L’UTOPIA de Bordeaux

- L’UTOPIA de Toulouse, ciné-rencontre mercredi 11 janvier à 20h30 en présence du réalisateur Gilles Balbastre et de Mathias Reymond (intervenant ACRIMED)

- LE CINEMA ORSON WELLES d’Amiens, ciné-rencontre vendredi 13 janvier à 20h en présence des intervenants ACRIMED Henri Maler et François Ruffin

- LE CHAPEAU ROUGE de Quimper, ciné-rencontre samedi 14 janvier à 17h30 en présence du réalisateur Gilles Balbastre

- LE CINE TNB de Rennes, ciné-rencontre dimanche 15 janvier en présence du réalisateur Gilles Balbastre

- LE CINEMA DUGUESCLIN de Cancale, ciné-rencontre dimanche 15 janvier en présence du réalisateur Gilles Balbastre

- LE CAFE DES IMAGES de Hérouville Saint Clair, ciné-rencontre lundi 16 janvier à 20h15 en présence du réalisateur Gilles Balbastre et de Olivier Cyran (journaliste)

- LE FRANCE de Saint Etienne, ciné-rencontre mardi 17 janvier à 20h30 en présence du réalisateur Gilles Balbastre

- LE MELVILLE de Rouen

- L’OPERA de Reims

- LE STUDIO de Brest

- LE KATORZA de Nantes

- LE ROYAL de Biarritz

- LES LUMIERES DE LA VILLE de Millau

- LE CGR OLYMPIA de La Rochelle.

- LE METROPOLE de Lille

- LE PLAZZA VICTOR HUGO de Besançon

- LE FORUM de Chambéry

- LE CLUB de Grenoble

- LE CNP BELLECOUR de Lyon

- L’ATHENEE de Lunel

- LES VARIETES de Marseille

- LE DIAGONAL CAPITOLE de Montpellier

- LE CHAMBORD de Marseille

- L’UTOPIA d’Avignon

 

 

 

Commenter cet article

Marine 11/03/2014 19:07

Nice ne figure pas dans la liste, ça m'aurait étonnée ! Chiens de garde et vidéo surveillance...
C'est comme dans le var mais peut-être en pire...
Bravo pour ce film que j'ai hâte de voir.

Jarod 09/01/2012 09:17


Pour compléter le dernier commentaire, BHL reconduit à la présidence du Conseil de surveillance d’Arte à la demande de Nicolas Sarkozy (juin 2009). Je l'ai appris gràace à ce commentaire
merci.




  

Gilbert Duroux 09/01/2012 02:22

Pour répondre à Pierrick, Il a été proposé à Arte de participer au financement du film, mais Bernard-Henri Lévy, qui n'est pas qu'un pauvre clown mais qui est un homme de pouvoir, a refusé. Pour
avoir une idée plus précise, voir le site du film (avec les dates des sorties, des vidéos et des interviews) : http://www.lesnouveauxchiensdegarde.com/spip.php?page=sommaire

jphfr56 08/01/2012 15:09


Ca doit bien résumer le niveau actuel du journalisme français. Souvent plus de la propagande que du journalisme, d'ailleurs.

Actarus 08/01/2012 14:47


Et bien sûr rien dans le Var, parent pauvre de la culture et de la réflexion...

Pierrick 08/01/2012 14:42


Pourquoi pas sur Arte ?