Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 31/10 20h10 / Edité 01/11

 

qsat3.jpg

 

Il a fait parler de lui avec ses propos sur David Pujadas, puis Laurence Ferrari, et il sera l'invité de Vivement dimanche le dimanche 7 novembre dès 14h15. Jean-Luc Mélenchon cause télé dans le magazine Télé Loisirs, dans le numéro à paraître lundi 1er novembre.

 

Au sujet de l'émission de Drucker, il prévient qu'on ne parlera pas de sa compagne, de sa fille, de sa petite fille, de sa maison. Et le premier qui franchit la ligne aura affaire à lui. Pour Mélenchon, Drucker n'a pas pour spécialité la politique, donc il essaie de comprendre sans à priori. Ce qui fait qu'on peut d'après lui délivrer son message mieux que dans n'importe quelle émission d'info.

 

Lors de l'entretien réalisé par François Ouisse de Télé Loisirs, Mélenchon évoque son pire souvenir télé en tant qu'invité. C'était en 2005, après la victoire du non au référendum sur la Constitution européenne, dans On ne peut pas plaire à tout le monde. Sur le plateau, il avait repéré dans le public un type qui portait un tee-shirt pour le oui. De fait, se remémore l'homme politique, Marc-Olivier Fogiel a été d'une vulgarité totale avec lui, ne le laissant pas finir ses phrases. "Tandis que le public me conspuait. A tel point que Jeanne Moreau, également invitée, m'a glissé en coulisses : "monsieur, je suis désolée, je n'imaginais pas qu'on allait vous traiter comme ça".

 

Résultat : Mélenchon n'a jamais pardonné à Fogiel et ne veut plus se retrouver face à lui. Jamais...

 

Il en remet une couche sur Laurence Ferrari dont il n'a pas digéré son "il n'a pas de programme". Il juge choquant la somme gagnée par la journaliste pour lire un prompteur.

 

Interview complète à découvrir lundi 1er novembre dans Télé Loisirs N° 1288.

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article

Marco 02/11/2010 13:03



Décidément, Drucker invite n'importe qui, tout çà pour ne pas inviter Marine Lepen (pourtant il crèverait l'audimat).  Dimanche dernier il a invité Farruggia, pour la promo d'un film qui ne
sortira qu'en ... mars 2011, et maintenant Mélenchon.



ant92 01/11/2010 10:48



1) Mélenchon a avoué regarder et s'inspirer de George Marchais (Le Canard Enchaîné de la semaine dernière) : on a les modèles qu'on peut, et de fait, il est tout à fait à ce niveau là. Bien
démago en tapant sur des têtes d'affiches pour se faire mousser. Dommage que les médias tombent dans le panneau comme des cons en apportant un certain écho à ces gesticulations inutiles.


2) Etre encore sur le débat Riches/Pauvres, en opposant les gens, c'est consternant. C'est un peu comme la prostitution : il y en a toujours eu, il y en aura toujours. Le problème n'est pas qu'il
y ait des riches en France, le problème est de faire qu'il y ait moins de pauvres. Le problème est de faire contribuer à un juste niveau les personnes aisées, parceque s'ils se barrent tous, ce
ne sont pas les smicards et les ouvriers au chomdu qui vont dépenser le blé qu'ils n'ont pas dans l'industrie du luxe, investir pour créer des entreprises, et faire tourner tout un pan de
l'économie. Il faut arrêter d'opposer les gens en jalousant la condition de tel ou tel, mais essayer de vivre ensemble et de créer une vraie solidarité.


Plutôt que de jalouser la position sociale de "riches" (reste à définir aussi le terme...) les gens feraient mieux de se mettre en quatre pour savoir comment se sortir de leur condition. Aux USA,
quand un mec s'arrête avec une super bagnole dans une banlieue, y'a personne qui lui jette des pierres ou qui l'invective. Les gens viennent le féliciter, lui demandent comment il a fait pour
réussir socialement et se disent "un jour moi aussi, je pourrai me la payer" et ils tentent de s'en sortir... C'est un état d'esprit radicalement différent.


Personnellement, je n'ai jamais trouvé de taff par l'ANPE, mais j'ai monté plusieurs sociétés et j'ai toujours cherché à m'en sortir tout seul. J'ai le droit à des prestations sociales que je
n'ai pas toujours réclamé. Je ne me plains pas qu'il y ait des riches, mais je me démène pour essayer de sortir ma condition. Les râleurs type Mélenchon feraient mieux de travailler à aider les
gens à se bouger, plutôt que de rester le cul dans leur fauteuil à récriminer.



Elias 01/11/2010 01:56



Pas faux sur Fogiel qui est vulgaire et qui fait des interviews sensationnalistes.


et puis il n'est que journaliste dans le titre , il n'a apparemment qu'un deug en éco (wiki)



Rom 1 01/11/2010 01:14



Ce type est vraiment comique, déjà il déforme les propos de Ferrari. Elle n'a jamais dit qu'il n'avait pas de programme mais qu'attaquer les journalistes et les médias en général n'était pas un
programme.


Ensuite qu'est-ce que ça peut lui foutre de savoir combien gagne Ferrari ? A ce que je sache elle bosse pour une entreprise privée, nos impôts ne financent pas son salaire alors de quoi il se
mêle.


En revanche, c'est sur que si on regardait le salaire et tous les avantages que touche un sénateur, il y aurait de quoi dire. Et ceci avec notre argent !



jphfr56 31/10/2010 22:09



Pas la peine de le lire, on entend Mélanchon assez comme ça. Pour ce qui est de Ferrari, il a dit : "elle va en congé maternité pendant que des maternitantes par
centaines sur son propre média n’ont même pas le droit au chômage ni au congé maternité". 



Stalker1986 31/10/2010 22:00



Un programe ? Oui, un grand programe et très complèt ! Il propose sur tous les sujets, avec des réformes net et qui travail en profondeur la société francaise. Les Riches qui partent ? Mais
qu'ils partent ! Ce n'est pas eux qui produisent les richesses, c'est eux qui les acumulent et les dépensses, nuances !


De fait "rester avec les smicart" (si la société des travailleurs représente des gens vivant grace à l'état pour toi c'est grave) et vien tu te trompe. Les travailleurs jusqu'au "smicrats"
injectent soit de la productivité et donc produisent des richesses et déinjectent leurs gains durement gagner dans l'économie et la consomation, non dans la bulle financière qui nous fait craquer
de partout, nuances nucances !


Donc je ferme la parenthèse et j'en vient au programe :


Simplement le Socialisme à la francaise : Pas changer le système (commune de paris) ni essayer de faire avec (Mitterrand) mais bien de le dépasser (sans précédant dans l'histoire francaise).


Tout est réalisable car il base tout sur les travailleurs, sur la production et non sur les accumulations. Il sait que si il prend sur les riches ils voudrons en partie partir, et c'est le but !
Par la suite le pays est débarasser d'une masse de billet qui ne valent rien et qui vont donc passer dans les pilliers d'autres pays qui vont accroitre la dévaluation de leurs monaies, nous c'est
pénard !


Enssuite un trvailleur tel qu'un glorieu ouvrier produit 30 000 euro par moi, donne 2000 euro à l'ouvrier pour ce travail et le pays fonctione en plus de répartir mieu les richesses, augmenté le
pouvoir d'achat et revaloriser le travail (du coup 28 000 euro tombent dans les caisses de l'état !).


Vous voyez ? Le Socialisme est une idée de logique et non de hasar (d'ou l'idée de "planification"), le travail remplace la spéculation et la dignité remplace le profit.


La propriété privé reste, mais comme dit je pensse que Mélenchon nationalisera les usines et les banques non mauribondes.


Aufait, je crois que ce sont les "smicars" qui te font tes abits, tes routes, des machines, les resources, qui font marcher les usines, les travailleurs et en fait tout ce qui produit. Voillà ce
que tu as casé dans les smicarts, et les "smicarts" comme tu dit préfère sans doute l'idée de justice socialiste à la puanteur du marché capitaliste, enfin tu peu juger par toi même en faisant un
tableau des projets de mélanchon, les problèmes du pays et les objectifs fixer. : tout est réalisable et concrets (et répondent aux problèmes du moment).


Bonne soiré à tous !



yaneck 31/10/2010 21:03



Il n'a jamais dit que Ferrari ne méritait pas son congé maternité, faut arrêter de lui faire dire ce qu'il ne dit pas. Il dit juste qu'elle se goinfre de fric, ce qui est bien vrai.


Et dire d'un programme qu'il est "foireux", sans même l'avoir lu, c'est le degré zéro de la politique. Monsieur, je ne vous salue pas.



jphfr56 31/10/2010 20:39



Si, il a un programme, mais totalement foireux. J'aimerais bien voir les riches faire leur valises, et qu'il reste avec les smicards qui sont non impossables, qu'on s'amuse un peu. Il faudra
aussi lui préciser que Ferrari peut partir en congé maternité car elle a cotisé pour. 



@llo 31/10/2010 20:18



Ah il sait en jouer des médias, ce type.