Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 15/01 12h15





UN-CAFE--L-ADDITION_preview.JPG



Il lui fallait un litre de whisky par jour, du vin rouge au réveil, des médicaments à haute dose et 4 grammes de cocaïne, selon lui, indispensables pour tenir. L'écrivain Nicolas Rey (qui a notamment été chroniqueur dans En aparté et Un café, l'addition sur C+) a connu le " grand alcoolisme " et la poly-toxicomanie, une sorte d'overdose au quotidien.


A 36 ans, le " dandy décadent " a fini par se soigner, il en est aujourd'hui à deux ans d'abstinence, mais le travail de sevrage continue et continuera toujours. Sans retenue ni tabou, Nicolas Rey raconte cette période d'autodestruction dans le portrait de la semaine de Thierry Demaizière.  Dimanche 17 janvier dans "7 à 8" sur TF1, à l'occasion de la sortie du livre Un léger passage à vide.


Crédit photo © Maxime Bruno / Canal+.



Commenter cet article