Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 21/09/2011

 

PIECES_A_CONVICTION__preview.jpg

 

Le magazine Pièces à conviction, diffusé un mercredi par mois en deuxième partie de soirée sur France 3, est désormais et dès ce soir animé par Patricia Loison qui officie déjà au Soir 3.

 

Le premier volet de la saison de Pièces à conviction, programmé à 22h55 ce 21 septembre, braque ses projecteurs sur le système judiciaire américain et plus particulièrement sur l’Unité des crimes sexuels de Manhattan. Ce bureau très spécial a ouvert ses portes à la télévision pour la première fois, pendant deux ans, pour ce projet de documentaire inédit. Un film qui donne la parole aux acteurs principaux de cette unité, rarement mis en lumière : les enquêteurs et les juristes. Nous suivons ces femmes et ces hommes entièrement dévoués à la justice de leur pays au travers de témoignages de victimes de viols, notamment celui de Natasha Alexenko, violée en 1993, dont le coupable, retrouvé quatorze ans plus tard, fut condamné à la prison ferme jusqu’en 2057…

 

Réalisé par Lisa Jackson.

 

"DSK au tribunal, DSK menotté, tout a été montré quasiment en direct par les caméras de télévision. Mais, en coulisses, les enquêteurs sont restés très discrets... En exclusivité, "Pièces à conviction" nous fait vivre le quotidien de ces enquêteurs. L' Unité des Crimes Sexuels (Sex Crimes Unit) de Manhattan, celle-là même qui a mené les investigations après l'inculpation de Dominique Strauss-Kahn, a ouvert ses portes, et ses dossiers, pendant plusieurs mois, aux caméras de Lisa Jackson.

Dans ce documentaire, tourné quelques semaines à peine avant le scandale DSK, "Pièces à conviction" nous dévoile les méthodes de ces policiers et juristes spécialistes des crimes sexuels, qui consacrent leur vie à enquêter sur des affaires de viol. Certains d'entre eux ont même soutenu l'accusation au tribunal dans les premiers jours de l'affaire DSK.

Ici, la réalité dépasse la célèbre fiction "New York, unité spéciale" largement inspirée du travail de l'unité des crimes sexuels. Scènes de crime, recherche de preuves, procès, les caméras suivent les enquêteurs au rythme de leurs investigations minutieuses. Et les affaires se succèdent... Une prostituée victime d'un viol dans un camion et qui a eu le courage de porter plainte, et aussi Natasha Alexenko, violée dans la cage d'escalier de son immeuble en 1993. Le coupable sera identifié 14 ans plus tard et condamné grâce à la ténacité des enquêteurs".

 

Crédit photo © GAEL KERBAOL /France télévisions.

 

RETROUVEZ-NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LISTE DES 40 DERNIERS ARTICLES.

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article

MANQUEST 21/09/2011 18:57



C'est inadmissible :La réalisatrice Lisa Jackson a décidé de faire ce film car elle a elle-même été violée par trois hommes jamais condamnés.Elle a également réalisé Silence absolu: le viol au
Congo (2007). Ce dit reportage est donc influencé. Laissez faire la Justice! Lisa Friel a rendu son rapport et le procureur a rendu son jugement. Peut être y a t'il aussi un désaccord entre eux
qui ne nous regarde pas . L'Affaire d'Outreau à faire appel à l'opinion public, les associations... n'a t'elle pas servi de leçon! La justice suit son cours laissez là travailler
correctement.Pour ma part, bien que j'ai été victime aussi, ses manipulations pour influencer les verdicts me choquent et déshonneur les victimes!