Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 12/06 6h28

 

HISTOIRESENSERIE_preview.jpg

 

TVNEWS teleParce que leurs enfants passent avant tout le reste, certaines mères sont capables du meilleur comme du pire. Ces mères de familles ordinaires franchissent toutes les limites pour défendre ou venger leur progéniture. Des histoires exceptionnelles, des femmes hors du commun, poussées par un instinct maternel que rien n’arrête., c'est ce que propose le magazine "Histoires en série" ce mardi 12 juin à 20h45 sur France 2.

 

> Noyades suspectes à Bordeaux, une mère mène l’enquête.

Sylvie a perdu son fils de 19 ans, Vincent, retrouvé noyé dans la Garonne le mois dernier. La thèse officielle : Un accident dû à une hyper-alcoolisation. Mais Sylvie, ancienne policière n’y croit pas et poursuit sa propre enquête pour comprendre ce qui est arrivé à son fils. 5 autres jeunes Bordelais sont décédés dans les mêmes circonstances en à peine 10 mois. Plusieurs éléments troublants la confortent dans l’idée que son fils aurait été victime d’un homicide…

 

> Une mère en prison pour avoir voulu venger sa fille.

En décembre 2009, Sandra, 21 ans, meurt dans un accident de voiture. A l’arrière du véhicule, son bébé de 4 mois est miraculeusement indemne. En cause, Mike, son compagnon, le conducteur du véhicule qui avait 1,64g/l d’alcool dans le sang. Il est inculpé pour homicide involontaire et condamné à 1 an de prison ferme mais ne fera finalement aucun jour de prison car l’expertise du véhicule attribuera l’accident à un défaut mécanique. Chantal, la mère de Sandra, est anéantie par cette décision. Folle de rage, elle décide de se faire justice elle-même et engage des gros bras pour corriger l’ex compagnon de sa fille… Elle est aujourd’hui en prison pour avoir voulu venger sa fille.

 

> J’élève seule mes 10 enfants.

Fabienne, 49 ans, fonctionnaire de l’armée, avait toujours rêvé d’avoir beaucoup enfants. Aujourd’hui elle en a 10 ! Mais après 16 années de mariage avec Philippe, elle les élève seule. Fabienne a toujours voulu mener de front son activité professionnelle, sa vie de mère et sa vie de femme. Et cela n’a pas toujours été facile. Clément son petit dernier est atteint de trisomie.

 

> Burn out maternel : ces mères qui craquent à trop vouloir être parfaites

Stéphanie est mère de 3 enfants. Elle les a eus très tôt après son mariage. Une petite Charlotte, puis moins de deux ans plus tard, Rémy et Cyril, des jumeaux. A l’époque, elle voulait être une mère parfaite. Pour cela elle quitte son poste d’éducatrice spécialisée et prend un congé parental de 3 ans pour s’occuper d’eux. Mais ce congé parental va se transformer en cauchemar. Progressivement, à trop vouloir en faire Stéphanie sombre : épuisement physique mais surtout psychique. C’est ce que l’on appelle le burn out maternel. Stéphanie ne supporte plus sa vie ni ses enfants. Elle envisage même de les abandonner. Aujourd’hui elle s’en est sortie et passe désormais son temps à aider les nombreuses mères confrontées à ce tout nouveau phénomène encore tabou, que peu d’entre elles osent avouer…

 

Crédit photo © Gilles Gustine - France télévisions.

 

PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES.

RETROUVEZ NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

Related Posts with Thumbnails

Commenter cet article