Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 28/04 6h29

Capture-copie-7.JPG

 

Les reportages diffusés dans les magazines "66 Minutes" puis "66 Minutes qui font l'actu", dès 17h20, ce dimanche 28 avril  2013 sur M6.

 

Champion malgré tout

A 25 ans, le basketteur Benjamin Chevillon porte le même maillot rouge que Michael Jordan : celui de la légendaire équipe des Chicago Bulls, l’équipe de Joakim Noah. Pour n’importe quel Français, ce serait déjà exceptionnel. Mais Olivier, en plus, est partiellement paraplégique. A 5 ans, il a été frappé par une leucémie qui l’a privé de l’usage normal de ses jambes. Mais cela ne l’empêche pas de se donner à fond dans le sport. Après avoir été sélectionné en équipe de France handibasket, il démarche lui-même les Chicago Bulls, et est recruté. Récit d’une réussite qui force le respect.

 

Russie : la filière blonde

C’est la nouvelle tendance du moment dans les salons de coiffure : les extensions de cheveux humains. Ces toisons naturelles, longues parfois de 70 centimètres, proviennent en général d’Inde ou de Chine. Mais les chevelures naturelles blondes les plus prisées, claires et soyeuses, se dénichent en Russie. C’est dans ce business qu’Alexis a fait fortune. Chaque semaine, cet ancien coiffeur russe de 34 ans envoie des dizaines d’agents sillonner son pays à la recherche de ces précieuses boucles d’or. Achetées quelques euros à de jeunes femmes modestes, ces nattes et autres mèches naturelles sont revendues après traitement en usine plusieurs milliers d’euros à des clientes fortunées en France comme en Europe. Une équipe de «66 Minutes» est partie à la conquête de ces nouvelles toisons d’or, venues de l’Est

 

Meurtre d’une nounou

Nelly Le Bouard a été retrouvée morte à son domicile, atteinte d’une vingtaine de coups de couteau, le 16 avril dernier. Ancienne militaire, pompier volontaire, elle gardait des enfants de son village de Savennière, près d’Angers. Tous les parents semblaient satisfaits de cette nourrice hors pair excepté le couple Lebrun. Sophie et Olivier Lebrun soupçonnaient Nelly d’avoir secoué leur bébé de 7 mois. Leur enfant souffre aujourd’hui d’une grave cécité et d’un retardement mental. Au moment des faits, il y a deux ans, la nounou avait été mise hors de cause. Mais pour le père, Nelly est celle qui a rendu son fils infirme. Le geste fatal d’Olivier Lebrun est-il un coup de folie ou une vengeance ?

 

Manger moins cher : la guerre au gaspillage

La baguette à 40 centimes ! C’est la promesse d’une boulangerie de Nîmes qui annonce clairement la couleur: « Le pain de la veille ». Des baguettes invendues que les boulangers jetaient jusqu’alors, et que ce commerçant a décidé de vendre à prix cassés, car une fois passé au four, le pain d’hier reste parfaitement comestible. Depuis peu, ce boulanger low-cost vend aussi des plats cuisinés à 1 Euro la barquette, à base de produits proches de la date limite de consommation. En ces temps de crise, la chasse au gaspillage alimentaire est devenue une vraie tendance. Dans la même ville, un déstockeur rencontre un franc succès en vendant des yaourts ou du jambon à la limite de la date de consommation, et même des paquets de chips périmés.

 

Les végétariens de l’extrême

Ils sont de plus en plus nombreux à refuser de manger de la viande. Certains vont même beaucoup plus loin. Leur conscience de la souffrance animale leur interdit aussi de consommer du poisson, des oeufs et des laitages. Pas question pour Aurélia et Adrien de porter des blousons ou des chaussures en cuir, et même des pulls en laine. La vie quotidienne de ces végétaliens (ou Vegans en anglais) s’avère du coup extrêmement compliquée. Le vrai problème c’est qu’ils appliquent les mêmes restrictions alimentaires à leurs propres enfants, Joshua, 3 ans et Olivia, 1 an et demi. La mère d’Aurélia est furieuse, elle s’inquiète pour la santé de ses petits-enfants. Elle a même signalé sa propre fille aux services sociaux pour maltraitance.

 

Arnaque entre voisins

La promesse était alléchante : Pascal versait 4 000€, et quelques mois plus tard, il devait récupérer 16 000 €. Mais il n’en a jamais vu la couleur. Entraîné par une voisine, il a été victime d’une arnaque qui se répand de plus en plus, en particulier dans les villages : les « cercles d’abondance », présentés comme un mode d’enrichissement à la fois solidaire et miraculeux. Une organisation pyramidale qui, pour fonctionner, doit recruter en permanence de nouveaux pigeons. Chaque nouveau membre doit en recruter deux autres, et ainsi de suite. Mais si les recrutements se tarissent, tout le système s’effondre, et les « investisseurs » perdent leur argent. Et difficile de porter plainte : participer à cette pratique est condamné par la loi. Une équipe de « 66 Minutes » a infiltré ce réseau

 

Crédit photo © Aurélien Faidy - M6

 

PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES.

RETROUVEZ NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

Commenter cet article