Publié par Pascal 02/09 6h55

 

SEPT_A_HUIT_preview.jpg

 

TVNEWS teleAu sommaire de 7 à 8 ce dimanche 2 septembre 2012 à 18 heures sur TF1, les reportages suivants :

 

PRIS AU PIÈGE

Il s'appelait Edris Attoumani. Le 11 mai dernier, il est mort criblé de balles à quelques pas de la cité Consolat, où il résidait, dans les quartiers nord de Marseille. Edris serait l'une des victimes collatérales de la guerre que se livrent les caïds pour le contrôle du trafic de cannabis sur Marseille, déjà une douzaine de morts depuis le début de l'année. Comment vit-on dans ces cités où les règlements de comptes se font désormais à l'arme de guerre ? Paul Labrosse et Lucio Chatelus sont allés à la rencontre des familles de victimes et des habitants de ces quartiers, qui confient leur désarroi et leur sentiment d'abandon.

 

ALCOOL , LE JEU DANGEREUX

C'est une soirée comme les autres entre étudiants à Nancy : Paul, 18 ans, s'est retrouvé chez un ami pour boire de l'alcool avec une dizaine de copains. Bière, vin, whisky, liqueur, les minutes passent, les bouteilles se vident. Ils veulent " décompresser ". Ce mode d'alcoolisation rapide et massif concernerait près d'un adolescent sur deux. Mais il n'est pas sans conséquence. Ce soir-là, les urgences de Nancy ont pris en charge un jeune de 20 ans, qui a frôlé le coma éthylique. Chaque semaine, l'hôpital reçoit une dizaine de jeunes fortement alcoolisés. Une spécialiste en addictologie, le docteur Pascale Pissochet, tente de sensibiliser ces jeunes adultes sur les risques de dépendance. L'une de ses patientes, Anne-Charlotte, 24 ans, est alcoolique depuis 3 ans. Elle aussi a commencé à boire lors de fêtes étudiantes. Dans un témoignage bouleversant, recueilli par Pauline Lietar, Aurélien Chapalain et Guillaume Lhotellier, elle raconte comment elle est tombée dans le piège.

 

ARNAQUE DANS LES CAMPAGNES

Claudine, éleveuse dans le Morbihan, croyait avoir réalisé une bonne affaire : la pose d'un bitume flambant neuf dans la cour de sa ferme, contre un chèque de 10.000 euros. Sauf qu'au bout de six mois, le goudron, de piètre qualité, avait disparu. Comme elle, des centaines de particuliers à travers la France auraient été victimes de cette " arnaque au bitume ". Une tromperie organisée, perpétrée par des gangs structurés de nomades irlandais. Ces groupes sévissent dans l'Europe entière dans des business aussi juteux qu'illégaux : bitume, drogues, contrefaçons, mais aussi un trafic en vogue cette année : la corne de rhinocéros ! Un reportage de Jérémie Drieu, Johan Nertomb et Ivan Wastiaux.

 

FLICS A L'ECOLE

Fouilles de cartable, descentes en pleine classe, arrestations menottes aux poignets... pour les 2000 élèves de la Martin High School, c'est presque devenu la routine. Comme 3000 autres établissements aux Etats-Unis, ce lycée du Texas abrite un commissariat dans ses murs, deux policiers armés patrouillent en permanence dans les couloirs. Bagarres, absentéisme, insolence... au moindre écart de conduite, ils envoient les élèves devant le tribunal. En guise de peine, pas d'heures de colle mais des travaux d'intérêt général et même de la prison. Une méthode choc pour que les élèves filent doux. Reportage Pauline Lietar et Guillaume Lhotelier.

 

LE PAYS DES ANACONDAS

On le surnomme l'avaleur de biche ou le tueur de taureau, il lui arrive même de s'attaquer à l'homme. L'anaconda peut mesurer 8 mètres et pèse jusqu' à 200 kg. Un reptile aquatique et terrestre qui ne vit qu'en Amazonie et qui fascine les hommes. Paysans qui élèvent des anacondas, touristes qui explorent la jungle à la recherche d'un spécimen, Emmanuel Reitz et Jérôme Alexandre sont partis sur les traces de cet animal considéré comme le plus grand serpent du monde.

 

ORTHOGRAPHE INFERNALE

Pendant longtemps, écrire a été pour elle un cauchemar qui a gâché sa scolarité, sa vie professionnelle, son rapport aux autres. Jusqu'à 36 ans, Anne-Marie Gaignard écrivait comme elle entendait ou presque sans pouvoir respecter la moindre règle orthographique. Pendant toutes ces années, elle a traîné cette nullité en orthographe comme un boulet, jusqu'à ce qu'elle invente sa propre méthode pour ne plus faire de fautes à chaque mot. Aujourd'hui, elle aide les enfants et les adultes qui souffrent comme elle. Cette décomplexée de l'orthographe témoigne dans le portrait de la semaine de Thierry Demaizière.

 

Crédit photo © Julien Cauvin - TF1

 

PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES.

RETROUVEZ NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

Related Posts with Thumbnails

Commenter cet article