Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 08/11 12h47

 

la-carte-et-le-territoire-houellebecq.jpg

 

Le jury du Prix Goncourt (membres de l'Académie : Françoise Chandernagor, Tahar Ben Jelloun, Patrick Rambaud, Michel Tournier, Edmonde Charles-Roux, Robert Sabatier, Jorge Semprun, Françoise Mallet-Joris, Bernard Pivot, Didier Decoin ) a fait connaître ce lundi 8 novembre le lauréat 2010 : Michel Houellebecq pour "La carte et le territoire". 

 

Le livre, par l'éditeur :

Cinq ans après La possibilité d’une île, Michel Houellebecq revient avec un grand roman qui raconte la vie de trois personnages masculins. Certains y verront un retour aux thèmes d’Extension du domaine de la lutte et des Particules élémentaires, d’autres salueront un texte puissant, à la fois contemporain et profondément classique, d’une admirable maîtrise littéraire.

Si Jed Martin, le personnage principal de ce roman, devait vous en raconter l’histoire, il commencerait peut-être par vous parler d’une panne de chauffe-eau, un certain 15 décembre. Ou de son père, architecte connu et engagé, avec qui il passa seul de nombreux réveillons de Noël. Il évoquerait certainement Olga, une très jolie Russe rencontrée au début de sa carrière, lors d’une première exposition de son travail photographique à partir de cartes routières Michelin. C’était avant que le succès mondial n’arrive avec la série des « métiers », ces portraits de personnalités de tous milieux (dont l’écrivain Michel Houellebecq), saisis dans l’exercice de leur profession. Il devrait dire aussi comment il aida le commissaire Jasselin à élucider une atroce affaire criminelle, dont la terrifiante mise en scène marqua durablement les équipes de police. Sur la fin de sa vie il accédera à une certaine sérénité, et n’émettra plus que des murmures. L’art, l’argent, l’amour, le rapport au père, la mort, le travail, la France devenue un paradis touristique sont quelques-uns des thèmes de ce roman, résolument classique et ouvertement moderne. .

 

Pour rappel, étaient en lice pour ce prix Goncourt 2010 :

Virginie Despentes, Apocalypse bébé, Grasset (A obtenu le Prix Renaudot) 

Mathias Enard, Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants, Actes Sud

Michel Houellebecq, La carte et le territoire, Flammarion

Maylis de Kerangal, Naissance d’un pont, Verticales

 

Sans surprise, Houellebecq s'impose. Sans surprise car selon le journal "Le Parisien" paru il y a une dizaine de jours, les jeux étaient faits : La carte et le territoire de Michel Houellebecq allait l'emporter. Selon Pierre Vavasseur, Bernard Pivot l’aurait assuré à la rédactrice en chef d’un grand magazine féminin. Didier Decoin aurait quant à lui affirmé que c'était le moment de lui donner. Et un "personnage éminent de la maison Flammarion, l’éditeur de Houellebecq, se serait ouvertement réjoui de cette victoire annoncée".

 

Toujours dans Le Parisien, ces lignes publiées ce matin ne laissaient aucun suspense : "Mardi soir, sur les coups de 22 heures, lors du cocktail donné chez Gallimard en l’honneur de Maylis de Kerangal, prix Médicis pour « Naissance d’un pont » édité par Verticales, une filiale de la maison, Antoine Gallimard lui-même, capitaine de l’auguste navire, n’en faisait pas mystère. « C’est plié », confirmait-il. Mieux, la veille à l’hôtel de Crillon, tandis que ces dames du Femina tardaient à se mettre d’accord, tombait une information sans appel : Houellebecq ferait bien ce lundi le voyage d’Irlande, où il vit, à Paris". 

 

Le Prix Goncourt est décerné chaque année au début du mois de novembre. Jackpot financier la plupart du temps pour l'éditeur.

 

Le mode de scrutin est le suivant:

Le vote est oral.

Avant chaque tour de scrutin, on tire au sort le nom d’un juré qui annonce son vote. Puis on tire au sort le nom d’un deuxième votant, qui exprime son choix. Et ainsi de suite jusqu’à ce que tous se soient exprimés.

Au cours des dix premiers tours, le prix ne peut être attribué qu’à la majorité absolue. Du onzième au treizième tour, la majorité relative suffit. En cas d’égalité, la voix du président devient automatiquement départageante au quatorzième tour.

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article

mathilde95 08/11/2010 15:17



C'est Eric Naulleau qui va être content !!



BarjaBule 08/11/2010 12:54



Tiens, ils n'ont pas attendu 13 heures !



FredO 08/11/2010 12:53



ça me fait marrer les gens qui achètent un bouquin chaque année uniquement parce qu'il est Goncourt. Combien ne le lisent même pas ?



Dom. 08/11/2010 12:50



déjà 190 000 ventes avant ce prix.