Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 15/11 6h52

 

137718_preview.jpg

 

Ce lundi 15 novembre à 20h35 sur France 3, "Pétain, un héros si populaire". Documentaire inédit de 90 minutes suivi d’un post-scriptum présenté par Béatrice Schönberg. Un film écrit et réalisé par Serge de Sampigny. Narration : Jacques Gamblin.

 

Ce documentaire de 90 mn est exclusivement constitué d’archives d’époque, sans interview filmée. En évitant les anachronismes et les regards « d’après coup », il tente de restituer, grâce aux films, photos, carnets intimes ou lettres, la réalité d’une époque qui nous semble lointaine, mais qui ne remonte qu’à 70 ans : celle où Pétain dirigeait la France.

 

Pétain fut l’un des hommes les plus filmés de son temps. Les archives filmées, souvent inédites, ont été retrouvées dans le monde entier par Christina Varady et Myriam Levain. Elles proviennent aussi des familles françaises, comme ces films amateurs tournés pendant la Seconde Guerre mondiale en Savoie, en Auvergne, en Bourgogne, en région parisienne.

 

"Ce sont des trésors, pour qui veut décrire les liens des Français avec Pétain. Exemples : les films du soldat Michel, un réserviste qui croque la « drôle de guerre » avec sarcasme ; ceux de Jacques Benetton, qui filme la visite de Pétain à Chambéry en 1941. Surtout : les films de famille de Pierre Masse, sénateur de gauche, d’origine juive, assassiné à Auschwitz en 1942. Qui connaît Pierre Masse ? Cet avocat talentueux et attachant avait rencontré Pétain pendant la Première Guerre mondiale, et les deux hommes étaient restés proches. Le 10 juillet 1940, Masse lui vota les pleins pouvoirs, avant de s’opposer à lui, lors de l’adoption du Statut des juifs, en octobre de la même année. Grâce à son fils, Philippe Masse, nous avons recueilli ses archives familiales, y compris les lettres qu’il envoie à Pétain après la publication du Statut des juifs, ou celles qu’il adresse à sa femme depuis le camp de Drancy. Ce documentaire est en grande partie colorisé, afin de renforcer la sensation de proximité des téléspectateurs. Un procédé qui permet d’actualiser la problématique posée par le personnage de Pétain, en restituant le monde d’hier, tel qu’il fut vécu par nos prédécesseurs. La colorisation, menée par François Montpellier (Tigre production) a bénéficié de l’aide des experts du Ministère de la Défense. Ne sont colorisées ni les images évoquant la Shoah, ni les films amateurs, qui doivent être vus comme on les voyait dans les familles, ni les reportages d’actualités, car nous voulons les montrer tels qu’ils étaient projetés à l’époque dans les cinémas".

 

Présentation du documentaire :

C’était il y a 70 ans. Le 24 octobre 1940, Pétain rencontrait Hitler à Montoire, et entraînait les Français dans la collaboration avec les nazis. Une page noire de l’histoire de France, écrite par celui que tous considéraient comme un héros : le vainqueur de Verdun. Qui était Pétain ? Un bel homme aux beaux yeux bleus, un chef de guerre mythique, mais impénétrable, froid, distant, économe en paroles, gardant sa part de mystère... Jusqu’en 1914, un officier à la carrière banale. Au déclenchement de la Première Guerre mondiale, il avait failli partir à la retraite comme colonel, avant d’être nommé général, in extremis. Pour un peu, on n’aurait jamais entendu parler de lui. Un homme aussi qui cachait soigneusement sa vie privée, un libertin aimant coucher avec plusieurs femmes, comme le montre sa correspondance intime. Ce n’est qu’à la bataille de Verdun, en avril 1916, à l’âge de soixante ans, qu’il devient célèbre. Ce documentaire raconte la vie de Pétain de cette bataille, jusqu’à sa mort à l’île d’Yeu, en 1951. Une narration qui s’appuie sur la chronologie, et pose de nombreuses questions : Comment s’est forgée la légende du «maréchal», l’homme de la défensive, celui qui avait la réputation d’avoir gagné la première Guerre mondiale en épargnant le sang des soldats ? Comment son prestige lui a t-il permis, un quart de siècle plus tard, de devenir le chef de l’Etat Français. Pourquoi ce vieux chef de guerre « anti-boche » a-t-il collaboré avec les nazis ? Pourquoi a t-il balayé la République, et ramené la France plusieurs siècles en arrière? Quelle est sa responsabilité dans la Shoah ? Quelle est la part de la vieillesse, et celle de l’intention criminelle, dans la dérive du régime de Vichy ? Autant de questions que ce documentaire aborde sans complaisance, ni pour Pétain, ni pour la grande majorité des Français qui l’ont soutenu.

 

Le documentaire sera suivi d’un post-scriptum présenté par Béatrice Schönberg. Cette partie est un prolongement du film, un lieu de discussions avec auteur, réalisateur, témoin ou expert, pour que les téléspectateurs puissent se forger leur propre opinion.

 

Crédit photo © ARCHIVES NATIONALES. Related Posts with Thumbnails

Commenter cet article

charles 25/10/2010 22:59



un sujet capital pour comprendre notre Histoire et notre société actuelle vu sous un angle inhabituel : j'en serai !


il faut bien comprendre, tout simplement, qu'au delà des collaborationnistes fascistes à la Déat et à la Doriot, des collabos de circonstance à la Laval, des bourreaux à la Darnan et ses
miliciens maudits, il y avait et il y a encore en France une ultra-droite réactionnaire dont les idées sont celles d'un Maurras par exemple, d'un Gobineau aussi, et qui formèrent les gros
bataillons des Anti-Dreyfusards ( leurs credo sont la Religion, mais aussi la Race, et, bien-sûr, le Capital ) et que le Maréchal Pétain en était le réprésentantet, surtout, le Chef .


entrevoyant la possibilté de construire une France à son idée, Pétain n'a pas hésité à s'appuyer sur les Nazis et à serrer la main d'un Hiltler qui, pourtant, vomissait les Français et les
destinait à un rôle de serfs dans son " Reich Millénaire " à venir, puis il a marché d'un mème pas que Reinhard Heydrich _ le numéro 2 de l'Allgemeine SS et le grand organisateur de tous les
crimes du III° Reich _ , arrivant à faire pire que ce que demandaient les Occupants, bref, cet homme, en plus d'ètre un traitre, est un assassin et mème un monstre quand on considère l'ampleur
des massacres qu'il a signé de sa main !


et merci pour l'info, TV NEWS ...



Genco 25/10/2010 21:27



Tiens une émission que je vais regarder avec intérêt.