Très beau succès d'audience pour l'épisode inédit de Candice Renoir vendredi sur France 2.

Cadeau de fin d'année pour les amateurs de cette série : Candice Renoir revenait hier, vendredi 30 décembre, dans un épisode inédit évènement sur France 2.

Un « road movie » tourné en Corse entre Certains l’aiment chaud et Very bad trip.

Très bonne audience, avec un net leadership pour le nombre de téléspectateurs : 5.6 millions.

Avec Cécile Bois (Candice Renoir), Raphaël Lenglet (Antoine Dumas), Jean-Philippe Ricci (Bartoli), Véronique Volta (Renata), Joséphine Draï (Lancel), Pascal Casanova (Jean-Michel). Avec la participation de Mathieu Madénian (Julien Morlon).

Suite à leur non-demande en mariage, Candice et Antoine partent en voyage de non-noces. Ils ont cassé leur tirelire pour s’offrir un séjour de rêve dans un sublime hôtel sur une plage corse aux eaux turquoises. Et oui, l’endroit respire le luxe et le raffinement. Un peu trop peut-être ?... Candice se fait remarquer avec sa jolie robe à fleurs et son rire éclatant, un peu trop peut-être ?

Candice part sur la plage, Antoine dans leur chambre. Antoine, qui s’inquiète de ne pas voir Candice revenir, descend et la trouve au bar avec Orso un beau mec… Il s’incruste lourdement pour écarter celui qu’il prend pour un dragueur. Le ton monte entre les deux hommes qui en viennent aux mains.

Le lendemain, chacun campe sur ses positions. Ils font leurs valises. Au moment où Candice ouvre le coffre de leur voiture, elle le referme aussi sec et démarre sur les chapeaux de roues. A quelques kilomètres de là, elle s’arrête dans un endroit désert et va ouvrir le coffre pour lui montrer ce qu’il y a dedans : Orso raide mort.

Réalisation : Pascal Lahmani.

Scénario : Fabienne Facco, Agathe Robilliard.

Crédit photos © France Télévisions.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article