Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Séries...ton classement impitoyable ! Place 15 - Pushing Daisies.






Place 15 du classement. Pushing Daisies, saison 1.




Places 30 à 16 :
http://www.leblogtvnews.com/categorie-10250632.html





Diffusion sur ABC le mercredi soir à 20h (Moyenne saison 1 : 9,42 millions de téléspectateurs) et annoncé sur C+ en France. Renouvelé pour une saison 2.

 




Créé par:
Bryan Fuller

 




Avec :
Lee Pace, Anna Friel, Chi McBride, Ellen Greene, Swoosie Kurtz et Kristen Chenoweth

 




J’ai récemment découvert que j’étais un peu maso. Sinon, pourquoi aurais-je regardé les dernières saisons de Nip/Tuck et Dirt en entier ? Vous en conviendrez, il n’y a que cette explication. De cette façon, je me suis préparé mentalement à me faire lyncher aujourd’hui en vous déclarant que Pushing Daisies est une série relativement surestimée à mon gout. Certains seront certainement outré de lire cette affirmation de Satan, pourtant j’assume parfaitement mon opinion et je vais vous l’expliquer.

 




Alors Pushing Daisies, c’est la fameuse série événement d’ABC avec un univers visuel défiant tout ce que l’on a pu voir jusqu’à présent. Cela, évidemment, je ne le renie pas. L’univers de Pushing Daisies est tout simplement extraordinaire. Dans une ambiance à mi-chemin entre Charlie et la Chocolaterie et Amélie Poulain, la série instaure un univers enchanteur, féérique, Burtonien digne des plus merveilleux contes de fées avec des couleurs acidulées et une ambiance sucrée et voluptée qui nous fait retomber en enfance. Un épisode de Pushing Daisies est synonyme d’évasion, de contemplation, d’émerveillement tant le moindre élément de la série pourrait s’apparenter à un conte d’enfant. Rajouté à cela une voix-off old school, un peu circus des années 30, qui rajoute une touche d’authenticité singulière à la série.

 




La série bénéficie ainsi d’une identité forte, d’un univers qui la différencie immédiatement et c’est assez rare pour être signaler. Une telle innovation sur un network présente ainsi un risque important qu’ABC a su prendre. Mais lorsqu’on creuse un peu sous le vernis, lorsqu’on regarde ce qu’il trouve derrière ce délicieux enrobage sucré, le bat blesse. Pushing Daisies se repose grossièrement sur ses lauriers pour en nous proposant des intrigues banales et d’une platitude intergalactique. C’est bien simple, vous pouvez copier / coller une intrigue de Pushing Daisies et faire un épisode de soeurtherese.com. Oui j’exagère mais vous connaissez ma mauvaise foi !




Evidemment, l’univers de la série permet d’apporter une touche d’originalité à ses intrigues comme le fait de parler avec le mort pendant une minute. Ces scènes sont toujours amusantes. Mais intrinsèquement parlant, on regrettera l’absence d’intrigues unitaires plus travaillées. C’est tout à fait le genre d’intrigue où l’on devine le meurtrier à la première minute, souvent à cause d’une jalousie ou d’une rivalité. Alors certes, certains diront que ces storylines ne sont pas le but premier de la série et je les rejoins. Mais tout de même, un ensemble drama, pour reprendre l’expression américaine, porte bien son nom. Pour faire une série excellente, rien ne doit être négligé, même pas les intrigues secondaires. C’est un peu comme la série Eli Stone qui possède tout un univers mais qui, derrière, propose des intrigues judiciaires risibles. Oui, ce n’est pas l’objectif de la série mais cela occupe une bonne partie des épisodes, donc il n’y a aucune raison de les bâcler. 












 

C’est un problème assez présent dans les séries aujourd’hui. Imaginez un Dr. House qui miserait tout sur la personnalité du médecin pour proposer des intrigues médicales bas de gamme. Cela ne fonctionnerait pas. Ce fut d’ailleurs le problème de Monk pendant une ou deux saisons. Bref, espérons que Poussive Daisies se ressaisisse sur ce point noir la saison prochaine. Notons que certaines histoires sont tout de même meilleures que d’autres et notamment en fin de saison où la série connait un joli sursaut en introduisant une dose de ‘mythologie’ à ses intrigues unitaires en y mêlant ses personnages principaux. L’épisode où des intriguants concurrents de Ned ouvrent un magasin de confiseries en face du sien est un bijou d’humour, de mystère et de féérie. Pushing Daisies a le potentiel.

 




Malgré tout, si la série néglige ses intrigues policières, le fil rouge de la série lui, est plutôt réussi. Il tient évidemment des conséquences du pilote : Ned a sauvé son amour d’enfance, Chuck, en la ressuscitant à l’aide de son fameux touché magique. Le hic étant que s’il la touche une seconde fois, elle mourra. Et pour faciliter les choses, les deux tourtereaux tombent très vite amoureux l’un de l’autre ….

 




Pushing Daisies ose ainsi la relation shipper qui ne concrétisera jamais. Parfois un peu mièvre, parfois traité avec maladresse, cette relation est toutefois retranscrite avec une tendresse incroyable qui nous fait fondre à chaque épisode. On les voit ainsi se toucher au travers d’une vitre ou se serrer chacun leurs mains respectives en imaginant qu’ils tiennent celle de l’autre … C’est à la fois original et à la fois terriblement frustrant tant on aimerait qu’ils puissent s’adonner aux plaisirs bestiaux. Ne sortez pas trop vite les mouchoirs puisque leur relation sera entachée par un terrible secret d’enfance. Mais je ne vous en dit pas plus.












 

Pour finir cette chronique, il est important de parler du casting puisqu’il constitue le centre du show. Quitte à me faire jeter des cailloux, je vous le disais en intro je m’y suis préparé, je trouve que le casting principal est l’un des principal défauts de Pushing Daisies. Qu’il s’agisse de Lee Pace ou son acolyte Anna Friel, d’une part ils jouent terriblement mal et puis d’autre part, ils ont un charisme d’huitre. Evidemment, ce n’est que mon avis mais je les trouve d’une transparence accablante. Il faut donc compter sur l’exceptionnel casting secondaire pour porter la série et autant dire que l’on n’ait pas déçu. Chi McBride est à contre emploi et totalement hilarante en détective égoïste et teigneux tandis qu’Ellen Greene est très mignonne en amoureuse éconduite de son patron qui pousse parfois la chansonnette. Et je parlerais même des deux tantes de Chuck,  deux personnages totalement barrées comme on les adore, l’une dépressive et un peu abrutie et l’autre borgne, à moitié cinglée et franc-tireuse. Le duo est à mourir de rire ! Reconnaissons enfin à Pushing Daisies des dialogues extrêmement travaillés ponctués d’humour fini dialogues faisant mouche comme le fameux ‘It’s not weird, it’s magical’ de Ned dans le pilote ou sa fameuse théorie très personnelle sur la mort ! Mais est-ce suffisant ?

 




Meilleur épisode : 1.01  – ‘Pie-Lette’

 

Pire épisode : 1.02 – ‘Dummy’

 




Les points forts :
Un univers féérique et merveilleux qui nous procure un sentiment d’évasion délicieux dans notre plus grande tendre tendance. Des couleurs acidulées à la voix off rétro, chaque détail est sublimé pour nous livrer une série au visuel tout bonnement bluffant. Les personnages décalées rajoutent la touche finale à cette série pour le moins atypique.

 




Les points faibles :
Pushing Daisies mise tout sur son emballage en nous proposant des intrigues unitaires banales et franchement ennuyantes voire simplistes certains épisodes. Un gros sentiment de ‘peut mieux faire’ surfe donc sur la plupart des épisodes de cette courte saison 1.

 




Conclusion :
Légère déception. Pushing Daisies avait tous les ingrédients pour devenir LA nouveauté de l’année : un pilote fabuleux, un univers magique, un casting secondaire excentrique et poilant. Mais les scénaristes ont oublié l’essentiel : le scénario. Je ne dirais pas que c’est franchement nul, loin de là. Mais à ce niveau-là, avec un tel concept, Pushing Daisies peut proposer 1000 fois mieux que des intrigues multi-épurées. Il suffirait d’un petit effort pour que la série devienne incontournable, ce qu’elle n’est pas à l’heure actuelle. Allez Push Daisies, Push !





COLE.




RUBRIQUE AVEC LA PARTICIPATION DE :


Cole (
Sérieslive)


Tao (
Critikseries.com)




 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
B
Eli Stone gagne à ête connu, et gagne aussi à aller plus loin que le pilot tant chaque épisode est meilleur que le précédent.En plus Cole, Lulla est un fan acharné de cette série tout commme moi, enfin il me semble.Bref je sais que c'est pas le suet mais elle mérite que t'y attardes je pense, tout ceux que j'ai converti ont aimé.En tout cas c'est vraiment un plaisir de lire tes billet, merci pour tout ce boulot.PS: rassure toi, tant que Dexter et House dominent le classement, je ne metterais pas mes menaces à exécution o:T'es un peu notre Martin Winckler à nous finalement...ah merde pardon, je viens de me rendre compte que c'était une insulte.
Répondre
L
dommage pour Eli Stone c'est vraiment une serie sympa vu le contexte de la greve des scenaristes et je crois que le public a majoritairement adhere... mais c evident que deja classe 30 series c dure pour le coup je pense que tu aurais pu en lacher certaine de fin de classement pour matter Eli Stone qui est assez originale...
Répondre
C
Et oui, je m'attendais à beaucoup de réactions sur cette position de Pushing Daisies. Mais il est forcément impossible de mettre tout le monde d'accord sur une série ! Chacun recherche des choses différentes, chacun a une vision différente. Si bien qu'une personne recherchant une évasion, un univers, une originalité à Pushing Daisies auront adoré la série. D'autres, souhaitant des intrigues plus profondes auront été trés déçus. Pour ma part, je me situe entre les deux.Mais pour revenir à cette histoire d'univers et de perception, il y a des forcément des séries encensées auxquelles on n'accrochera pas, parce qu'elle ne nous parle pas. C'est le cas par exemple de Mad Men pour ma part cette année. En dépit d'un scénario brillant et d'un casting parfait, je n'ai pas accroché. J'ai donc préféré ne pas la mettre dans ce classement car elle aurait eu une position qu'elle n'aurait pas mérité. Mais bon, les gouts et les couleurs, ça reste trés subjectif !Mon pauvre Lulla, je t'ai dépité avec cette position lol !  Je m'attendais à cette réaction de ta part, suivant assidument ton blog. Mais je devrais t'achever avec la 11eme position, nous en reparlerons lol. Ceci étant dit, je crois mettre tout le monde avec le top 3 qui dégage du trés, trés lourd ! Sinon, Merci Boodream pour m'avoir évité l'intégrale de 7 à la maison, j'espère ne pas commetre d'autres bourdes d'ici la fin de saison qui me reserveraient ne triste sort lol.Pour répondre à Arracheur, oui je ne regrette pas ma chronique du pilote que j'avais trouvé brillant. Simplement, je la trouve que la suite de la série ne s'est pas assez renouvellée et a confirmé les quelques craintes qui pouvaient subsister aprés le pilote.Concernant Lionel, oui Eli Stone ne fait pas partie du classement. Ayant vu le pilote seulement, j'ai été trés déçu devant la maigreur scénaristique du coté judiciaire. Affaire simpliste et ininteressante, raccourcis grossiers, franchement ça m'a pas donné envie de voir la suite, même si la série était plutot drôle. Je sais pas si la suite s'est améliorée ?Concernant les Wives, oui les saisons 2 et 3 étaient trés mauvaises ! Mais qu'avez-vous contre la 4 ? Enfin, nous en rediscuterons plus tard ... ;-)
Répondre
E
Perso je regarde la saison 4 de Lost en ce moment et j'aime bien...au moins ça avance cette année! :)
Répondre
-
Snif suis déçu... je m'attendais vraiment à Lost ) cette place... (le teaser y correspondait tant pourtant : "série surestimée etc...") tant pis, comme prévu elle sera 1ère où quasi... et là je sortirais le lynchage ;-P
Répondre
T
"C'est pas prévu sur TF1 en seconde fenêtre ? "Non, TF1 a refusé la série en disant je cite "que la série était trop intelligente pour son public". Vous en concluez ce que vous voulez lol.
Répondre
L
c'est marrant mais je me dis qu'une serie que j'ai bien aime cette annee Chuck n'est pas encore passe dans le classement ca veut dire qu'elle arrive avant pushing daisies meme si ca me surprend ca me fait plaisr quand meme...Eli stone n'est pas passe aussi tiens...
Répondre
K
C'est pas prévu sur TF1 en seconde fenêtre ?
Répondre
A
Le pilot est effectivement très bon, et comme toi, j'ai trouvé le 1x02 assez mauvais, mais ça s'améliore en courts de route (vers le 1x04/5) j'ai trouvé... Cette saiso, c'était la seule série à apporter un truc différent (sur les networks évidemment) à la TV. Je ne partage par contre pas ton avis sur le cast, notamment sur Lee Pace que je trouve brillant.
Répondre
N
 dire qu'il y a un an tout pile, tu mettais 9/10 au pilote, complètement sous le charme en nous affirmant que le casting était parfait.... Mais il met toujours le pilote comme le meilleur épisode de la saison ;-)Et le cast, il faut le juger sur un nombre conséquent d'épisodes. Hate de découvrir cette série :-D
Répondre
A
et dire qu'il y a un an tout pile, tu mettais 9/10 au pilote, complètement sous le charme en nous affirmant que le casting était parfait.... si, si, relis-toi....lolmais bon, ce n'était que le pilote justement, même si personnellement j'ai adoré toute la série!!
Répondre
B
Franchement Cole, au delà du fait que je sois soulagé de pas avoir à t'infliger le moindre supplice, ta critique n'a rien de contestable je trouve. je pense que même les gens qui ont aimé cette saison 1 seront d'accord avec ton analyse.Trop répétitf, un poil caricatural, un poil trop miévre....mais terriblement charmant et inventif.Grosso modo je crois que tout le monde est d'accord.Faut pas me faire peur avec tres teasing comme ca, je suis fragile moi!!!
Répondre
C
Absolument d'accord avec cette critique !Tu vois, tu ne te fait pas lyncher tant que ça...
Répondre
S
J'avoue je te trouve bien injuste, cette série est un pur plaisir visuel et meme si certaines intrigues sont moyennes je ne suis pas d'accord avec ta critique des deux acteurs principaux. mais alors pas du tout. Cela étant dis, c'est vrai que vu le mauvais cru de cette année au niveau série Pushing Daisies est peut etre sur estimé mais 15e je l'aurais mise dans le top 10 moi!!!!!
Répondre
L
Erratum : Ellen Greene joue la tante Vivian,c'est Kristin Chenoweth vu dans les dernières saisons de West Wing, qui joue la serveuse éconduite à la voie haut perchée,C'est ça aussi, quand on regarde mal la série ;)
Répondre
H
J'espère que la saison 4 Desperate Housewives ne figure pas sur ton classement. O_o Je ne pense pas qu'elle soit de taille à surpasser plusieurs saisons en dessous, comme Californication ou Gossip Girl.
Répondre
E
Je note surtout que Cole échappe à l'intégrale de 7 à la maison...
Répondre
T
Je suis assez d'accord avec Cole sans pour autant aller aussi loin. L'univers de la série est formidable, les intrigues amusantes. Sur le moment on se laisse emporter par la magie de la série mais une fois l'épisode terminé, il n'y a rien à dire de plus. Pas de grande profondeur et un fil conducteur dramatiquement absent sauf vers la fin de la saison. Gageons que la saison 2 permettra de creuser davantage les personnages et les intrigues. Ce serait moche de gacher une telle sucrerie.
Répondre
L
Pas du tout d'accord mais c'est ainsi ...
Répondre
O
:0045: Cole, viens ici...tu l'as cherché :0063:(dans mon top 3 ,perso:) )
Répondre
N
Un conte de fées pour adultes ! Moi aussi, je n'ai vu que le "pilot" et j'ai tout de suite été charmée. j'attend la VF pour découvrir la suite.
Répondre
F
Si cette série est incontestablement une des meilleures nouveautées de la saison je te rejoins sur les points négatifs. Je me suis moi même fait lynché pour avoir tenu des propos comme toi sur le manque de qualités de certaines intrigues. Mais pour la qualité et l'originalité de son univers on lui pardonne et on espère un mieux pour la saison prochaine
Répondre
N
Pas mal de lire une critique modérée sur cette saison. ça change des éloges !
Répondre
V
Ouf, j'ai cru que ça allait être Dexter  ;-)
Répondre
J
Je n'ai vu que le pilote sur youtube : un REGAL !!!Apparemment, ça se gate sérieusement  au 2eme épisode, que tu classes le pire de la saison.Hate de me faire mon propre avis cet automne sur Canal.
Répondre