Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par pascal 29/06 16h30

 

 Le temps de parole accordé aux partisans du "oui" a été supérieur à celui accordé aux partisans du "non" sur les chaînes de télévision pendant la période du 4 avril au 27 mai, précédant le référendum sur la Constitution européenne du 29 mai, a annoncé mercredi le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), selon l'agence France presse.



Selon Francis Beck, membre du CSA, "l'équilibre s'est établi entre le oui et le non à 55%-45% globalement en matière de temps de parole".



Selon les tableaux publiés dans La lettre du CSA de juin, les temps de parole ont été les suivants:

- TF1: 47,3% de temps de parole au "oui" et 52,7% de temps au "non" (cumul des journaux télévisés et des magazines d'information).

- France 2: 53,3% au "oui" et 46,6% au "non" (0,1% de prise de position inclassable)

- France 3: 57,7% au "oui" et 42,3% au "non"

- France 5: 56,1% au "oui" et 43,9% au "non" (cumul des magazines d'information)

- Canal+: 51,9% au "oui" et 47,7% au "non" (0,4% de prise de position inclassable, cumul des journaux télévisés, des magazines d'information et des autres éditions du programme)

- M6: 53,4% au "oui" et 46,6% au "non" (cumul des journaux télévisés et des magazines d'information.

Ces chiffres doivent être pondérés par le temps de parole accordé aux personnes non politiques ou aux personnalités politiques étrangères.


Le CSA a par ailleurs constaté qu'en dépit de ses demandes répétées, "plusieurs formations politiques n'ont pas bénéficié, sur certaines chaînes, d'un accès à l'antenne suffisant".


Commenter cet article

Umengus 02/07/2005 16:31

N'oublions pas que le Chirac n'est pas décompté... Et puis "le temps de parole (consacré au oui ou au non)" est un concept très vague: on peut très bien parler du non (ouy du oui) pour le décridibiliser.

Julien 30/06/2005 10:30

Pauvre Marcupoilu, c'est vrai qu'avec le Oui gagnant, Sarkozy aurait disparu de la vie politique. A bon entendeur, salut Mr démago.

Fred 30/06/2005 10:11

ca ne m'etonne qu'a moitiée pour TF1: temps consacré à des émissions spéciales quasi nul par rapport au service publique (sauf le ChiracShow), on met en avant le spectaculaire (et un plombier polonais un!), on fait peur (délocalisation (pour franck: le non ne changera rien, bien au contraire)), comme dans le PernaudShow: "ha mon dieu avec l'Europe bientot plus d'élevage de dindes à Visan.."

junkie 30/06/2005 09:46

franck >> j'ai aussi voté non "de gauche" mais très sincèrement, si tf1 a plus de temps pour parole pour le non, à mon avis (aucune preuve cependant) c'est plus en ayant passé du le pen, boutin etc... que du fabius, melanchon... Comme pas mal de chaînes d'ailleurs (cf okrent dans france europe express...)

Alienor 29/06/2005 19:35

TF1 a consacré beaucoup, beaucoup moins de temps d'antenne que ses concurrents, donc il est plus facile dans ces conditions, de compter le temps de parole à chacun des camps. Je trouve que France 2 ne s'en tire pas si mal. En tout cas, ils ont respecté les consignes du CSA qui était (qu'on soit d'accord ou non) 55% pour le oui et 45% pour le non (il me semble, je ne suis pas sure à 100% de ces chiffres) en tout cas les consignes n'étaient pas de 50% pour le oui et 50% pour le non.

mauyql 29/06/2005 19:18

francetelevision toujours aussi radicaliste . et toi albert toujouts aussi c**

Marcupoilu 29/06/2005 19:11

C'est sûr que grâce au non, ta boîte ne sera pas délocalisée...vous avez ouvert un boulevard à Sarko, Mr Tatcher...

Franck 29/06/2005 18:50

Albert, désolé mais complètement conne cette allusion "non = FN"... Ridicule. J'ai voté NON et je suis tendance PS. J'ai voté non parce que j'ai peur des délocalisations. Et ce parce que ma boîte est concernée...

albert 29/06/2005 18:45

tf1 tjrs aussi pote avec le fn ;)

stephane 29/06/2005 16:32

ah ben merde alors, TF1 en tête des "nonistes"!!!