Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Inédit : Comme chez soi, avec Ozz Nüjen et Philippe Lefebvre.

 

Une famille française échange sa maison avec une famille turque pour les vacances. Mais au dernier moment, le père apprend qu'il est licencié de son entreprise. La période est donc très mal choisie pour partir à l'autre bout de l'Europe, et il est trop tard pour annuler l'échange. La famille française accueille alors la famille turque en leur demandant s'ils peuvent rester dans la maison, juste deux ou trois jours, histoire de se retourner. Malheureusement, en plein été, tous les hôtels sont complets dans la région. Cette cohabitation "forcée" se prolonge plus que prévu, entraînant quelques tensions inévitables... Pas facile de voir des "étrangers" n'ayant pas la même culture habiter chez soi !

 

COMME_CHEZ_SOI_preview.jpg

 

Scénario du téléfilm français inédit proposé ce mardi à 20h35 sur France 3.

 

En plein débat sur les religions, cette fiction soulève des thèmes d’actualité comme la différence de cultures, les non-dits familiaux, les traditions religieuses dans la société moderne en prenant le parti de l’humour.

 

Comme chez soi est réalisé par Lorenzo Gabriele.

Scénario Philippe Le Dem.

Dialogues Philippe Le Dem, Sedef Ecer.

Avec Elise Tielrooy (Cécile), Philippe Lefebvre (Marc), Özz Nüjen (Burhan), Sedf Ecer (Banu), Maxime Coggio (Victor), Shemss Audat (Defné), Camille Verschuere (Betty), Hanna Cohen (Miné), Philippe Le Dem (Jérôme), Lika Minamoto (Jade).

 

Lorenzo Gabriele, metteur en scène : "Le scénario et le personnage en particulier de Marc, joué par Philippe Lefebvre, avaient des positions très tranchées, voire osées, et elles m’ont interpellé au début. Il fallait réussir à lui faire dire des énormités sans pour autant le détester d’emblée. On a donc travaillé avec le scénariste Philippe Le Dem pour le rendre très sympathique, attachant. Il dit des choses que beaucoup de gens pensent tout bas, mais il les dit d’une façon décontractée, si bien qu’on peut être indulgent et se renvoyer la question sur ses propres préjugés, car je suis convaincu que tout le monde en a plus ou moins. On a donc aussi exagéré les problèmes du personnage – menace de licenciement, peur pour l’avenir de sa famille, jalousie de sa femme –, afin que ses propos soient mieux acceptés. On a joué sur l’empathie du téléspectateur, mais c’était assez risqué... "

 

A propos du casting, Lorenzo Gabriele souligne qu'il a été très compliqué parce qu’il fallait que le personnage de Marc soit sympathique et attachant, qu’il ait du charme. "Et nous avons eu de la chance avec Philippe Lefebvre. D’autant qu’il forme avec Elise Tielrooy un couple harmonieux et crédible, et nous avons été heureux de ce choix. Pour l’autre couple, les choses ont été vraiment plus complexes. Il fallait trouver deux comédiens turcs bilingues en français. De plus, dès lors que l’on avait décidé que la famille turque parlerait sa langue, il nous fallait trouver des comédiens qui venaient de Turquie. On a beaucoup cherché, et on s’est tourné vers Sedef Ecer, qui avait écrit le scénario avec Philippe Le Dem. Par chance, elle était aussi comédienne, il nous a donc paru évident qu’elle pourrait interpréter le rôle de Banu. Ensuite, il ne restait plus qu’à trouver Burhan. Et nous sommes allés le chercher jusqu’en Suède. Ozz Nujen est une star, il est le Djamel Debbouze suédois ! Nous l’avons rencontré, lui avons proposé le scénario et, très vite, il nous annonçait qu’il acceptait de jouer le rôle de Burhan".

 

Crédit photo © Gilles Scarella - France télévisions.

 

RETROUVEZ-NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LISTE DES 40 DERNIERS ARTICLES.

Related Posts with Thumbnails 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article