Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La "nuit gay" sur Canal+ ce 1er mars 2011.

 

I_LOVE_YOU_PHILLIP_M_preview.jpg 

A découvrir ce mardi 1er mars sur Canal+, la prochaine nuit gay. Des documentaires et deux films programmés sur la chaîne cryptée.

 

20h50 / I LOVE YOU PHILIPP MORRIS. Film franco-américain (2009). Comédie de Glenn Ficarra et John Requa avec Jim Carrey, Ewan McGregor, Leslie Mann.

Steven Russell est un homme marié, père de famille et policier, quand il fait son coming out à la suite d’un accident de voiture. Son nouveau style de vie extravagant, incluant les arnaques à l’assurance pour se faire de l’argent facile, le conduit en prison où il rencontre Phillip Morris dont il tombe éperdument amoureux.

 

22h25 / ILLEGAL LOVE. Documentaire réalisé par Julie Gali.

En Californie, le 4 novembre 2008, jour de l’élection de Barack Obama à la présidence des États-Unis, la communauté homosexuelle, qui avait obtenu quelques mois auparavant le droit de se marier, perd ce même droit. Le 11 octobre 2009, après des mois de mobilisation, est organisée une grande marche sur Washington. Inscrit dans ce laps de temps, ILLEGAL LOVE raconte l’histoire de cette lutte pour l’égalité…

Partie à l’origine filmer la campagne du candidat Obama en Californie, la réalisatrice française Julie Gali découvre, une fois sur place, la “Proposition 8”. Prise au coeur des manifestations qui éclatent au lendemain du 4 novembre, et armée de sa caméra, elle continue de filmer dans le but de comprendre ce qui avait pu amener les électeurs de l’État le plus puissant des États-Unis à s’opposer à la progression des droits des homosexuels. Tout au long du documentaire, la jeune femme donne la parole aux partisans comme aux opposants, rencontre des personnalités activistes telles que Stuart Milk, Cleve Jones ou Gavin Newsom, accompagne les manifestations qui ont suivi l’adoption de la Proposition 8. Le documentaire s’achève sur la marche organisée à Washington le 11 octobre 2009. L’objectif étant de faire entendre à Barack Obama la nécessité de reconnaître constitutionnellement ces unions, cette manifestation a rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes ainsi que des stars, parmi lesquelles Dustin Lance Black et Lady Gaga.

 

00h05 /SAGAT

Documentaire De Pascal Roche et Jérôme M. de Oliveira 

  

00h40 /NE DITES PAS A MA MÈRE… QUE JE SUIS GAY (2010) Documentaire De Olivier Rousseau. Présenté par Diego Buñuel.

 

01h10 / A SINGLE MAN. États-Unis (2009). Film dramatique de Tom Ford avec Colin Firth, Julianne Moore, Nicholas Hoult.

George Falconer, professeur d’université à Los Angeles, vit au jour le jour depuis la mort accidentelle de son jeune compagnon. Témoin de sa profonde tristesse, sa vieille amie Charley tente de le réconforter tandis qu’un de ses élèves, Kenny, se rapproche peu à peu de lui.

Le créateur de mode Tom Ford combine esthétisme et émotion dans son premier film. Présenté à la Mostra de Venise ainsi qu’aux BAFTA Awards, le film vaut par deux fois le prix d’interprétation masculine à Colin Firth.

 

Crédit photo © EUROPACORP / MAD CHANC PROD / Patti Perret.

Related Posts with Thumbnails

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
B
<br /> <br /> "Aux Etats-Unis, ils n'en ont rien à foutre des droits des homosexuels."<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Comparé à où, l'Iran? Parce qu'en tant que Français, sur le dossier des droits des homos je pense qu'on peux fermer notre grande gueule et prendre exemple sur tous nos voisins. Les homos français<br /> ne peuvent ni se marier, ni adopter, ni se faire inséminer, ni s'unir avec un/e étranger, ni même protéger légalement et juridiquement leurs familles homoparentales. Ils n'ont aucune protection<br /> sociale.<br /> <br /> <br /> Sur tous ces plans les USA ont juste x années d'avance, puisque tous ces droits-là existent. C'est la connotation religieuse du mot "marriage" qui bloque là bas. Mais les droits, ils les ont.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Je n'ai entendu que du bien de "I love you Philipp Morris".<br /> <br /> <br /> Aux Etats-Unis, ils n'en ont rien à foutre des droits des homosexuels. Barack Obama y compris.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> <br /> Je rejoins les précédents commentaires :<br /> Un film vraiment totalement passé à la trappe, alors qu'il est excellent. J'invite tous les internautes qui me liront à oublier la catastrophique promo du film et son étiquette un peu<br /> aguicheuse de "film gay", et à aller courir le voir. Car, avant toute chose, c'est une magnifique histoire d'amour. Alors, quand celle-ci est traitée intelligemment, entre l'humour et le drame,<br /> je ne peux que vous inviter à vous y pencher de plus près !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> <br /> Passé assez inaperçu ce film avec Carrey.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Franchement réussi le film avec Carrey. Un échec pourtant au niveau entrée,s dommage. C'est un film produit par Besson je crois ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre