Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 06/08 7h09

A voir : Piégés sur les réseaux sociaux (rediff avec Olivier Delacroix).

En recueillant des témoignages saisissants d’usagers victimes d’internet, Olivier Delacroix explore les dérives des réseaux sociaux. Alerté par la recrudescence des arnaques, du harcèlement voire des violences sexuelles et physiques sur ces sites censés favoriser les échanges, Olivier est allé à la rencontre de jeunes femmes et de jeunes hommes victimes de la toile.

Une rediffusion programmée aujourd'hui à 23h30 sur France 2.

Alicia, une jeune fille, a été abordée via son compte sur un réseau social par un homme qui se présentait comme photographe et souhaitait faire des clichés d’elle. À la suite d’une subtile opération de séduction, il l'a persuadée de le rencontrer et profité de ce rendez-vous pour abuser d’elle.

Quant à Clarisse, pilote dans la Marine, elle se reconnaît sur des photomontages pornographiques. Un de ses collègues militaires de la base avait détourné les photos officielles de plusieurs femmes de l’armée pour les publier sur des sites classés X. Clarisse a bien voulu raconter à Olivier comment sa présence sur les réseaux sociaux avait tourné au cauchemar.

Adolescente, Laurie surfe sur les réseaux sociaux, essentiellement pour échanger avec ses amies des photos de vacances. Oliver a rencontré une jeune fille anéantie par son expérience : un « hacker » a infiltré son compte Facebook. Ce dernier, en prenant l’identité de Laurie, a multiplié les messages odieux et les propositions indécentes à son entourage stupéfait. Conséquences catastrophiques pour la jeune fille qui a vu son image souillée dans un petit village où tout le monde se connaît.

Marianne, elle, a été victime d’une arnaque à la romance par des escrocs originaires d’Afrique de l’Ouest, notamment de Côte d’Ivoire. Ces jeunes gens exploitent la crédulité de femmes vulnérables en leur faisant miroiter des histoires d’amour qui se soldent par des escroqueries de plusieurs milliers d’euros. Marianne est tombée dans le piège tendu par un jeune homme qui, au terme d’une approche diabolique et minutieusement scénarisée, va finalement la séduire et la dépouiller de 10 000 euros.

Les jeunes femmes ne sont pas les seules victimes des prédateurs du Net ; Olivier a également rencontré deux jeunes hommes, Alan et Selim, pour qui un simple plan « drague » amorcé sur un réseau social a conduit l’un d’entre eux à l’hôpital avec de graves blessures. Tout a commencé par des échanges sur Internet avec une jeune femme affublée d’un pseudonyme évocateur, Stella Bambino. Rendez-vous est fixé sur un parking dans la banlieue lyonnaise. Les deux copains ont eu à peine le temps d’échanger quelques mots avec la jeune femme, que son petit ami, épaulé par une bande armée, s’est déchaîné sur les deux garçons à coups de couteaux.

Crédit photo © Nathalie Guyon - FTV.

Commenter cet article