Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 23/10 17h55

Laurence Ferrari : "Il faut que le dialogue reprenne" (iTélé).

Alors que Christophe Hondelatte reprochait à la journaliste Laurence Ferrari son silence au sujet de la situation à iTélé, cette dernière vient de publier un texte sur Facebook.

Il faut que le dialogue reprenne, écrit celle qui dit comprendre parfaitement l’inquiétude et la tension qui règnent au sein de la rédaction de ITele puisqu'elle a l’honneur d’y travailler depuis 4 ans et d’y être présente tous les jours.

"La grève qui risque d’entrer dans sa deuxième semaine est une souffrance pour chacun d’entre nous, car tous -journalistes et techniciens- nous préférerions être sur le terrain ou à l’antenne pour faire vivre à nos téléspectateurs la campagne présidentielle française ou américaine, le démantèlement de la jungle de Calais demain ou encore la bataille de Mossoul en Irak. Les demandes répétées des journalistes et personnels de Itele en vue d’obtenir plus de moyens pour produire les différentes éditions de l’antenne sont légitimes et je les soutiens totalement. De même à quelques jours du lancement de CNews nous devons tous avoir une vision claire du projet éditorial qui va s’articuler sur cette chaîne.

J’entends aussi et je partage les interrogations sur la place de Jean-Marc Morandini -mis en examen pour corruption de mineurs aggravée- sur l’antenne d’une chaîne toute info, même si j’estime qu’il ne m’appartient pas de décider qui a le droit ou non d’y intervenir, tant que la justice n’est pas passée.

Aujourd’hui notre chaîne est à l’arrêt. Le niveau d’incompréhension des téléspectateurs et de désespoir de la rédaction est total. Il faut donc de toute urgence recréer les conditions d’un dialogue serein et respectueux qui nous permette une sortie de crise et la reprise de l’information de nos téléspectateurs qui est notre vocation première et à laquelle chacun à Itele est viscéralement attaché.

La tournure politique que prend cette crise est une dimension que chacun doit bien mesurer à l’heure de la campagne de 2017. La rédaction de Itele est indépendante et entend le rester. J’appelle donc une nouvelle fois à trouver une solution par le biais de la négociation et de l’échange au sein de notre entreprise."

Crédit photo © Stéphane Grangier - ITELE

Commenter cet article