Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal Édité 16/02 14h44

Abattoirs, des bourreaux ou des hommes ?  Enquête diffusée ce soir sur France 2.

Une enquête de Virginie Vilar, Geoffrey le Guilcher, Emmanuel Bach et Mikael Bozo, à découvrir ce jeudi 16 février en première partie de soirée sur France 2. Lors du magazine Envoyé spécial présenté par Élise Lucet.

Depuis 2015, l’association pour la protection animale L214 diffuse régulièrement des images chocs dénonçant les maltraitances dans les abattoirs français. Ces vidéos sont visionnées des centaines de milliers de fois et provoquent toujours l’indignation. Mais que se passe-t-il après, une fois que ces images ont fait scandale ? Que deviennent les salariés mis en cause ? Quelles sont les conséquences pour les abattoirs pris pour cible ?

Pour le savoir, l'équipe de ce reportage a enquêté pendant des mois. Pour la première fois, un salarié filmé à son insu témoigne des conséquences sur sa vie de ces vidéos, il a craqué et doit se faire suivre par un psychologue. D’autres ouvriers d’abattoirs ont perdu leur travail. Beaucoup expliquent ces dérapages par les cadences infernales imposées par la filière et la dureté d’un métier qui casse les hommes.

Nous suivrons aussi un infiltré de L214 et des images exclusives seront diffusées : gestes illégaux et maltraitances au cœur d’un abattoir français qui pensait pourtant avoir tout fait pour l’éviter.

Crédit photo © Charlotte Schousboe - France 2.

Commenter cet article

yves 17/02/2017 15:47

Ce documentaire a été fait par une secte veganes qui preconise de ne rien manger d'origine animale . Sans commentaire.

Rosa 19/02/2017 16:51

Des sectes? Ce sont des associations de personnes réfléchissant sur des enjeux et des problèmes actuels qui vont bien au delà de ma maltraitance animale et que les générations futures remercieront. Il serait temps d'évoluer et de se renseigner sur tout ce que l'industrie de la viande et ses lobbying veulent vous faire croire. Aujourd'hui les informations sont disponibles pour tous, renseignez vous avant de tirer ces conclusions!

BEK 06/02/2017 09:43

Il est du devoir journalistique de dénoncer publiquement des pratiques illégaux. Si une entreprise ne respecte ni les droits des ces employés, ni le bien-être animal, cela mérite d'être dit.
Je travaille dans un abattoir. Notre objectif est d'améliorer continuellement les conditions de travail pour préserver la santé de nos employés. 4 RPA ("responsables protection animales") assurent quotidiennement le respect des animaux.
De toute évidence, toutes les entreprises n'ont pas les mêmes valeurs. Je regarderai l'émission sur France 2 en espérant que les journalistes divulguent la vérité avec sagesse pour ne pas alimenter des préjugés et généralisations qui pourraient être fatals pour toute la filière de la viande.

Chris 08/02/2017 19:12

Il faut vraiment arrêter d'utiliser le mot "respect" quand on tue. Sachant qu'on peut s'en passer, c'est cracher davantage à la figure des animaux que d'utiliser ce terme. Tuer avec le moins de souffrance possible, à la rigueur, mais avec respect ??? Sérieux ???

BEK 06/02/2017 16:30

"pratiques illégales" - avec toutes mes excuses

axurit 04/02/2017 18:58

Surtout n'opposons pas souffrance animale et souffrance humaine.On ferait le jeu de l'agro alimentaire qui rêve de se défiler en pointant ce qu'ils appellent les brebis galeuses du métier.
J'ai entendu la filière faire un parallèle avec la maltraitance en maison de retraite: une petite
minorité d'employés!
Dans les abattoirs on leur demande l'impossible. Une seule solution:
"Arrêtons d'acheter, ils arrêterons de tuer". Ces métiers de mort commencent par l'éleveur commandité par le consommateur. 50 ans de retard. Il est grand temps de travailler à cette mutation de société.
C'est le consommateur qui a le pouvoir de mettre fin à ces cauchemars et tueries sans fin.
Pour mémoire un film de 2011 sur le sujet "Entrée du personnel" documentaire de Manuela Frésil.

Nono 03/02/2017 16:34

Toute cette souffrance inutile puisque la viande n'est pas indispensable pour être en bonne santé! Souffrance animale et humaine, pollution, déforestation, consommation élevée de végétaux et d'eau pour la nourriture des animaux d'élevage... tout cela pour un steak dans l'assiette. Quand est ce que les consommateurs vont se réveiller?

danielle megalizzi 02/02/2017 23:35

Mais quand ces massacres vont-ils cesser ? On est en 2017. Il faut cesser de consommer tous les produits animaux. J'y suis arrivée, alors tout le monde le peut, s'ils veulent vraiment. C'est sûr, il faut faire des compromis mais ça à vaut la peine sur tous les niveaux: étique, santé, environnement. Mais qu'attendez-vous pour commencer. Merci de voir les documentaires: La face cachée de la viande et Terrien.

VGBIO 01/02/2017 14:30

bravo pour ce reportage qui met en lumière la cruauté infinie!

Chris 08/02/2017 19:14

Sinon, on rappelle que l'Homme est aussi un animal et que la comparaison est donc tout a fait légitime ?

nabla 02/02/2017 18:14

Enfin on se préoccupe du bien être de l'homme, on est sur la bonne voie.
Et qu'on arrête de comparer humain/animaux, je respecte l'homme car il a des droits mais je protège l'animal. Bien entendu, évitons le plus possible la souffrance animal, c'est évident, stoppons les abattages rituels, mais respectons les hommes qui font ce dur labeur.

Véronique 02/02/2017 11:34

Ils se comportent de la pire des manières et 'craquent' quand on rend cela public?