Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 14/07 14h42

Gautier Capuçon : "le Concert de Paris s’est véritablement implanté sur la scène internationale."

Présenté par Stéphane Bern et produit par Electron Libre Productions au pied de la tour Eiffel, se tient ce soir « Le Concert de Paris ».

Un programme diffusé en direct sur France 2, avant le feu d’artifice. Participations ce 14 juillet de Diana Damrau (soprano), Nadine Sierra (soprano), Anita Rachvelishvili (mezzo-soprano), Bryan Hymel (ténor), Ludovic Tézier (baryton), Renaud Capuçon (violon) et Gautier Capuçon (violoncelle).

Ce dernier a participé une première fois au concert géant en 2015. On a beau avoir fait les répétitions, lorsque l’on monte sur scène, on n’a aucune idée de ce qu’il va s'y passer, dit-il.

"Jouer devant la tour Eiffel – le symbole de Paris – et un Champ-de-Mars envahi par 500 000 spectateurs est une expérience unique et très émouvante. Très intimidante aussi. Nous, dans le classique, nous n’avons pas l’habitude de ce genre de concert spectaculaire. Du coup, on doit, comme sur une scène normale, apprivoiser l’espace. Sauf qu’ici, l’espace est juste un peu plus grand, et il y a un tout petit peu plus de public [Rires]… Lors de ma prestation en 2015, où j’avais joué La Méditation de Thaïs, les spectateurs avaient allumé les lampes-torches de leurs téléphones – comme on le faisait à l’époque avec les briquets. C’était extra, quasi féérique. Face à la foule, cette masse infinie, on se prend une décharge d’énergie en pleine figure. On comprend alors tout ce que peuvent ressentir les grandes stars de variété qui se produisent dans des stades… "

Gautier Capuçon souligne qu'au même titre que le Concert du Nouvel An à Vienne ou le Concert philharmonique de Berlin le 1er mai, le Concert de Paris s’est véritablement implanté sur la scène internationale.

"L’événement est diffusé dans une vingtaine de pays ! Je me sens donc comme un ambassadeur de la France, de sa culture et de sa diversité. Quels que soient les âges, les religions, la couleur de la peau, la Musique – avec un grand M – est un langage universel au pouvoir fédérateur. À travers les 500 000 spectateurs qui assistent au concert, nous prouvons aussi que la musique classique est accessible à tous. Ici, les gens viennent en short et en baskets ! L’occasion de casser un peu cette image du concert de musique classique où l’on devrait forcément venir habillé en costume trois pièces et où l’on aurait besoin de connaître l’œuvre avant de l’écouter. Absolument pas ! On a juste besoin de se laisser porter…"

Ce soir, Gautier Capuçon interprétera le final du Double Concerto de Brahms avec son frère violoniste, Renaud.

Crédit photo © Gilles Gustine - France 2.

Commenter cet article