Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 02/08 6h26

Focus sur les secouristes bénévoles ce mercredi dans Zone interdite.

Un documentaire de Bertrand Bolzinger et Victoria Kopiloff, proposé en première partie de soirée (vers 21h05, 21h10...) sur M6.

Et si vous preniez un peu de votre temps de vacances pour aider les autres et donner du sens à votre vie ? En France, c’est la mission que se donnent un demi-million de femmes et d’hommes, tous bénévoles ou volontaires qui viennent en aide gratuitement à leurs concitoyens.

Salariés, étudiants ou retraités, ils sacrifient leurs vacances, jonglent avec leur vie privée et professionnelle pour porter assistance aux Français et leur permettre de passer des vacances sans soucis. Qu’ils soient pompiers volontaires, bénévoles de la Croix-Rouge, de la Protection Civile ou sauveteurs de la Société Nationale de Sauvetage en Mer, ces secouristes sont devenus indispensables. Ils interviennent aux domiciles des particuliers, sur les accidents de la route, les naufrages en mer, les grands évènements sportifs ou culturels ou même sur les attentats... et remplacent de plus en plus les services publics en manque de moyens et d’effectifs.

Manuela et son mari Christophe y consacrent tous leurs week-end et une partie de leurs soirées. Leurs deux enfants rêvent d’endosser à leur tour l’uniforme des secouristes. Comment ces parents parviennent-ils à faire cohabiter leur passion avec leur vie familiale et professionnelle ?

De leur côté, les sauveteurs en mer bénévoles assurent les secours sur les trois quarts du littoral français. Au Cap-Ferret (Gironde), François, ostréiculteur et capitaine de bateau taxi, est sollicité jour et nuit pour sauver des naufragés. Un exemple pour son fils. Mais comment sa femme gère-t-elle les absences de ce compagnon qui risque sa vie en mer ?

A Noirmoutier (Vendée), Yoann, jardinier communal, endosse sa tenue de pompier une semaine par mois, 24 heures sur 24. L’été, en pleine saison touristique, entre noyades, malaises, feux ou accidents, il doit souvent quitter en dix minutes son travail pour enchaîner les interventions.

Chaque année, les fêtes de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), qui attirent plus d’un million de fêtards, ne pourraient pas avoir lieu sans les secouristes de la Protection Civile. Pendant 5 jours, Adrien et ses 200 camarades bénévoles vont prendre en charge plus de 1500 blessés. Un marathon au cours duquel ces secouristes doivent même entrer dans l’arène pour protéger les victimes percutées par des vachettes déchaînées.

Commenter cet article