Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 19/06 12h46

Dans les yeux d'Olivier Delacroix : un numéro consacré ce soir aux violences sexuelles au travail.

En France, une femme sur cinq déclare avoir été victime de harcèlement sexuel au travail, mais il n'y en a qu'une sur cent qui se lance dans des poursuites judiciaires. La honte, la peur de ne pas être crues, de subir des représailles ou de perdre son emploi dissuade le plus grand nombre.

Pour son magazine "Dans les yeux de...", Olivier Delacroix est allé à la rencontre de femmes qui ont osé porter plainte contre leur supérieur hiérarchique et qui ont dû se battre en justice contre ce qui fait la force des harceleurs : le manque de preuves...

Pour son premier emploi, Hélène intègre une petite PME en plein essor. Mais son patron s'avère être un redoutable prédateur sexuel, la jeunesse et la naïveté de la jeune fille font d'elle une proie facile. En découvrant qu’elle n’est pas la première, Hélène se décide à porter plainte. Mais après le harcèlement, l'action en justice se révèle elle aussi une épreuve...

Amandine est stagiaire dans une prestigieuse cave à vins parisienne avant de signer son premier CDI. Elle découvre alors que son patron, une personnalité médiatique et influente, a aussi un tout autre visage. Manipulateur et menaçant, il a envers elle des demandes à caractère sexuel de plus en plus précises. Le témoignage d'Amandine contribuera à le faire tomber.

Lorsque Laurence divorce et se retrouve seule avec son jeune fils, le comportement de son supérieur change radicalement. L'homme, un cadre du BTP, profite de la fragilité de sa situation pour la harceler sexuellement. Laurence tente alors un coup de poker et l'enregistre en flagrant délit. Mais ces preuves n'ont pas été reconnues en justice et Laurence a dû quitter l'entreprise...

Cinq ans après leur première rencontre, Olivier Delacroix retrouve Alexandre, un jeune homme qui a lui aussi subi l'emprise d'un prédateur sexuel. Victime d’un pédophile pendant une bonne partie de son enfance, Alexandre n'a trouvé le courage de porter plainte que des années plus tard. 

Diffusion ce mercredi 19 juin à 22h35 sur France 2.

Commenter cet article