Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 25/05 9h52

Soirée consacrée à Pierre Desproges ce 25 mai sur Paris Première : portrait, spectacles et entretien.

Ce samedi 25 mai, toute la soirée de Paris Première est consacrée à Pierre Desproges. La programmation - alléchante - sera la suivante :

 

20h50, portrait, Je ne suis pas n'importe qui.

Yves Riou et Philippe Pouchain connaissent la famille de Pierre Desproges depuis de nombreuses années. Persuasifs, les deux réalisateurs ont réussi à convaincre Hélène Desproges, la femme de Pierre, de témoigner pour la première fois et d'ouvrir son grenier, où étaient entreposés VHS et Super 8 poussiéreux. Illustré par des ambiances sonores extraites d'enregistrements de l'artiste, des photographies privées, des vidéos familiales ou encore des sketches, ce film se démarque d'une biographie classique. Qui était vraiment Pierre Desproges ? Comment expliquer sa modernité et sa singularité ? Tour à tour, les intervenants qui l'ont côtoyé révèlent une personnalité complexe.

 

21h50, spectacle enregistré à Paris, au théâtre Grévin, en 1986.

Mis en scène par Jean-Louis Fournier.

Parmi les sketchs dans ce seul sur scène, « L'artiste dégagé », « QI 130 », « Gardez Sakharov », « Les piles », « Les cintres », « Les juifs », « Rachid », « La merveille », « L'ascenseur », « J'ai envie de tuer quelqu'un », « Ondine ».

 

23h30, spectacle enregistré en 1984.

Pierre Desproges a donné dans sa carrière trois one-man shows. Le premier, « Tout seul en scène », développé sur les conseils de Guy Bedos, permettait à l'humoriste de croquer les travers de ses contemporains. C'est ainsi qu'il livrait sans retenue ses réflexions sur Patrick Sabatier, François Mitterrand, les juifs, l'Occupation, sa famille ou le cancer.

 

00h30, entretien.

Peut-on rire de tout ? Oui, mais pas avec n'importe qui. Dans cet entretien, très libre, mené en décembre 1986 par Yves Riou et Philippe Pouchain, l'insondable Desproges se met à nu, ou presque... Ensemble, ils abordent ses thèmes de prédilection : les féministes, Guy Bedos, Moscou, la mort, le service militaire, Simone Signoret, l'acné, Coluche, la scène, le golf...

Commenter cet article