Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 26/06 5h37

L'histoire du téléfilm inédit « Ce soir-là et les jours d'après », diffusé ce mercredi sur France 2.

Ce mercredi 26 juin à 21h10, France 2 propose le téléfilm inédit "Ce soir-là et les jours d'après", réalisé par Marion Laine.

Cette œuvre écrite par Nicolas Mercier, précise le diffuseur, narre la rencontre de deux personnages dont les routes se sont croisées en venant en aide à des victimes de l’attentat du Bataclan du 13 novembre 2015.

Un débat* animé par Julian Bugier sera proposé dans la foulée de la fiction : il permettra d’éclairer le public sur un certain nombre de problématiques essentielles (la prise en charge des victimes, la question des primo-aidants…) et donnera notamment la parole à des représentants des associations.

L'histoire de ce téléfilm français : Au soir du 13 novembre, une femme - qui habite derrière le Bataclan- et un homme qui passait par là par hasard vont porter secours à des rescapés et blessés qui fuient les terroristes, et l’enfer de l’attaque. Ensemble, ils vont attendre l’issue de l’attentat. Quelques jours plus tard, ceux-là mêmes qui avaient été secourus vont chercher via les réseaux sociaux à se revoir, et à retrouver leurs sauveurs. De chambres d’hôpital en rencontres dans les cafés, de destinées individuelles en histoire d’amour, de souffrances en résilience, et de colères en fraternité, le film retrace les quelques jours qui ont suivis les attentats, et le parcours de chacun pour retrouver le chemin de la vie.

Avec :

  • Sandrine Bonnaire (Irène),
  • Simon Abkarian (Karan),
  • Naidra Ayadi (Samira),
  • Juliette Lamboley (Céline),
  • Arthur Verret (Benoît),
  • Guillaume Ducreux (Guillaume)

Nicolas Mercier, auteur du téléfilm : "Mon désir d’écrire « Ce soir là et les jours d'après » n’est pas né d’une volonté de montrer en film l’horreur des attentats du 13 novembre à Paris, mais d’avoir recours à la fiction pour parler de la difficulté à se reconstruire après une tragédie d’une telle violence. Situer une histoire d’amour entre deux personnes qui se rencontrent « ce soir là et les jours d'après », n’est pas né non plus de l’idée indécente d’utiliser cette tragédie comme toile de fond d’une romance. Il s’agissait avant tout de trouver un angle pour ne pas aborder frontalement le sujet des attentats ou de l’après attentats. Quel personnage de fiction pourrait rivaliser avec l’histoire réelle de ceux qui ont vécu la réalité de cet enfer? Choisir de parler du lien qui se noue entre deux personnages qui viennent en aide aux rescapés du Bataclan était donc la seule solution de fiction pour illustrer la réponse la plus émouvante au déferlement de violence et de haine de cette soirée : l’héroïsme, la solidarité, et l’entraide qui ont aussi régné, comme seuls témoignages puissants d’espoir et de foi en l’humanité."

* Invités du débat :

  • Sandrine Bonnaire
  • Gaëlle, victime du Bataclan
  • Philippe Duperron : Président de 13onze15, association des victimes du 13 novembre.
  • Hugues d'Amécourt : membre de l'AfVT
  • Jean-Luc Wertenschlag, primo-aidant. Il a créé le collectif citoyen du 13 novembre
  • Thierry Baubet, professeur, psychiatre.

Crédit photo © C. Lartige -Caminando Productions - EndemolShine Fiction - France Télévisions.

Commenter cet article