Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 28/01 6h15

Les stars chantent pour la planète : show diffusé ce mardi soir sur W9 (extrait).

Jérôme Anthony présentera ce mardi 28 janvier à 21h05 un spectacle inédit, Les stars chantent pour la planète.

Des artistes sont venus donner de la voix sur ces chansons qui racontent notre belle planète, que ce soit leurs propres tubes ou des reprises inédites.

Au programme :

« Message in a bottle » interprété par Sting,

« Underwater » de Mika,

« Où va le monde ? » de Kendji Girac,

« Il sera trop tard » d’Angèle,

« L’hymne de nos campagnes » du groupe engagé Tryo,

« Laissons entrer le soleil » de Julien Clerc,

« Un autre monde » de Jean Louis Aubert,

une reprise inédite de « Earth song » de Mickael Jackson avec Chimène Badi accompagnée d’une chorale,

une reprise inédite de « Je suis un homme » de Zazie interprétée par Jérémy Frerot...

L’ensemble de ces prestations est accompagnée par de belles images prises par Yann Arthus-Bertrand, illustrant la beauté et la fragilité de notre planète.

Les artistes ont également à cœur de soutenir les actions de la Fondation GoodPlanet : chacun d’entre eux est venu avec un objet personnel, ou du temps, à offrir pour une vente aux enchères exceptionnelle qui se déroulera en direct sur le site de la Fondation pendant l’émission.

Prolongement du travail artistique et de l’engagement pour l’environnement de Yann Arthus-Bertrand, la Fondation GoodPlanet, a pour objectifs de placer l’écologie et l’humanisme au cœur des consciences et de susciter l’envie d’agir concrètement pour la terre et ses habitants. Créée en 2005 sous forme d’association loi 1901, GoodPlanet est déclarée Fondation reconnue d’utilité publique en 2009 et devient la « Fondation GoodPlanet ». Elle a trois principales actions : des projets de terrain environnementaux et solidaires, la sensibilisation et l'éducation au développement durable et l'accompagnement d'entreprises et d'institutions dans une démarche d'éco-responsabilité.

Commenter cet article