Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 11/06 8h33

Comment accepter et survivre à l'inacceptable ? Plus vivant que jamais, témoignage de Jean-Luc Roméro (parution ce jeudi).

Président de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité, Jean-Luc Roméro se bat également pour l'égalité des droits pour les personnes LGBTQI et contre le sida.

Il a vécu plus de 11 ans avec Christophe Michel, décédé en 2018, et lui consacre un livre de 300 pages vendu dès ce 11 juin : Plus vivant que jamais.

Prix de vente : autour de 19 euros.

Édité par Michalon, l'ouvrage est présenté ainsi :

Le 29 mai 2018, Jean-Luc Romero-Michel, alors en déplacement, est alerté par un ami : son mari, Christophe, a disparu. Attendu au matin sur un salon dans le cadre de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD), dont il est le secrétaire général, il ne s'est pas présenté et ne répond pas au téléphone. Ce n'est que quelques heures plus tard que, convoqué au commissariat, Jean-Luc apprendra sa mort.

Passés la brutalité et le choc inouïs de la nouvelle, il lui sera révélé les circonstances de son décès, survenu lors d'une prise mortelle de drogues de synthèse. Pour Jean-Luc, c'est la stupeur, mêlée à un chagrin et une douleur sans nom. Comment accepter et survivre à l'inacceptable ?

Adressée à Christophe, cette longue lettre rédigée sous forme de journal est d'abord une histoire d'amour – un amour non conventionnel ; qui s'impose peu à peu comme une évidence. Un amour fait de voyages, de passions, de combats communs et d'un mariage le 27 septembre 2013. Mais c'est aussi une histoire de deuil, de douleur et de résilience ; l'histoire d'un homme confronté à l'horreur et à l'indignité et qui pousse un cri d'alerte face au mutisme des pouvoirs publics sur l'explosion de ces drogues qui causent des ravages parmi les jeunes et dans le milieu de la nuit.

Commenter cet article