Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 28/12 7h54

Reportage à l'école des mousses à Brest, le 10 janvier sur TF1.

Un reportage de Florence d'Arthuys & Thierry Chorin à découvrir le samedi 10 janvier 2015 sur TF1, après le JT de 13 heures.

Ils viennent de toute la France pour faire leur rentrée au Centre d'Instruction Navale de Brest. L'Ecole Navale, une institution prestigieuse accueille 180 élèves qui ont préféré l'enseignement militaire au collège " classique ". 

L'équipe du reportage a suivi Jason et Justine, des adolescents de 16 ans. Justine, l'une des 30 filles de la promotion, a choisi d'intégrer la Marine pour la discipline et le sens des valeurs. Parce qu'il se sentait en " perdition ", Jason espère y trouver l'autorité.

Pendant 10 mois, les caméras les ont suivis à l'Ecole des Mousses, dans leurs moments difficiles ou encourageants, qui ont fait d'eux des petits soldats.

" J'ai toujours cherché la discipline et le sens des valeurs, car dans le civil le sens des valeurs n'est pas souvent employé alors qu'à l'armée c'est l'une des règles première, le sens des valeurs et de la discipline. " Déterminée la jeune Justine, élève brillante de 3ème et sportive de haut niveau a longuement réfléchi avant d'être admise à l'Ecole des Mousses.

Jason a eu un parcours chaotique et difficile et confie "si je suis venu ici c'est pour avoir un peu d'autorité et me remettre dans le droit chemin parce que je voulais m'en sortir et je commençais à partir en live. Je commençais à plus rien faire à l'école, j'obéissais plus du tout. Si j'étais resté dans le civil, je pense que je n'aurais pas été du bon côté de la barrière, mais de l'autre côté des barreaux, c'est pour ça que je suis venu ici. "

Du jour au lendemain, il vont apprendre à rentrer dans le rang, obéir, se plier à la discipline et à la vie militaire. Finis la cigarette, le portable, les vêtements de marque, les grasses matinées et les soirées entre copains. Un nouveau rythme de vie imposé dès les premiers jours : lever à 6h30, chambre balayée et rangée, lit au carré, appel en rang, port de l'uniforme, lever des couleurs et... garde à vous !

A 16 ans, Jason rêve de devenir fusilier marin, porter le béret vert et devenir plus tard commando, comme ceux qu'il voit à la télévision. Justine, elle, veut naviguer et voyager dans le monde entier. Elle se voit sur le pont des bateaux comme navigateur timonier. Pour eux comme pour les 180 autres élèves de l'école, s'enchaînent les sorties en mer, les heures de classe et les devoirs maritimes, les entraînements militaires et les bivouacs, les cérémonies officielles et les défilés. Dès la première semaine d'intégration, ils embarquent pour plusieurs jours sur des goélettes, et très vite les mousses comprennent l'importance de se serrer les coudes.

Puis viendra l'heure des choix et des tests de sélection pour intégrer ou non le métier de leur rêve. Mais si pour Justine, son comportement comme ses résultats sont bien au-dessus de la moyenne, pour Jason, se plier à la vie militaire est moins évident. Réussir à intégrer les fusiliers n'est pas gagné. " Je vais me donner à 100%, je vais tout faire pour y arriver. Je suis conscient que j'ai des problèmes de comportement, mais c'est maintenant qu'il faut que je change. "

Commenter cet article

guibert 15/02/2015 13:29

Bonjour Monsieur, madame,
Je me présente je suis Mme Guibert Stéphanie maman de Jason engrand le jeune mousse de l'école de Brest que vous avez interviewé, je tiens à vous féliciter pour ceux magnifique reportage mais je souhaiterais avoir une copie de l interviews intégralement car comme cela a duré 10 mois mon fils m'as dit qu'on avez pas tout vu à la tv car il doit y avoir un passage ou on le voit avec ses 2 petits frères meddy et Enzo lesquels vous interviewés un petit peu mais que l'on ne voit pas à l'écran dites moi s'il vous plaît ce que je dois vous fournir pour vous prouver que je suis bien la personne que je dis être et comment faire pour avoir une copie sur cd de ceux reportage mon fils est parti en mission je n'ai plus de ses nouvelles pour le moment ce qui me reste se sont ses photos et ceux reportage pour entendre sa voix j'espère que vous me comprendrez cordialement merci dans l'attente d'une réponse de votre part veuillez recevoir monsieur madame ma considération distinguer