Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 05/11/2015 9H25

Amoureux de la langue française et jongleur de mots, le comédien Stéphane De Groodt revisite à sa manière, drôle et absurde, les expressions de notre langue.

Le livre de la jongle, un ouvrage inédit dans la droite ligne de Voyages en absurdie et Retour en absurdie (gros succès en librairies), paraît ce jeudi 5 novembre. Editions Plon.

Quelques exemples :

« Ne pas être dans son assiette » : veut dire que l’on est dans celle de son voisin. Il s’agit là d’une attitude un peu cavalière, et même si l’on ne monte pas à cheval, elle veut dire en d’autres termes « ne pas être poli ». Dans un même genre d’expression liée aux arts de la table, « ne pas avoir de bol » veut dire que votre couvert n’a pas été dressé. Il faut comprendre par là, ou par là-bas si vous venez d’en face, que vous n’êtes pas attendu.

« Sous les meilleurs auspices » : Pour les amateurs de vin, cette expression sous-entend être au meilleur endroit, en l’occurrence aux hospices de Beaune, réputés pour sa vente annuelle de vin.

« Coiffer quelqu’un au poteau » : Pour les apprentis coiffeurs qui ne possèdent pas suffisamment de moyens pour s’offrir un salon digne de ce nom, ils aménagent des espaces dans la rue pour recevoir leurs clients qu’ils coiffent au pied de poteaux, roses en l’occurrence, car c’est là qu’on les découvre plus facilement.

« Prendre la poudre d’escampette » : Dans la famille des crustacés, le scampi tient une place particulière tant il s’accommode avec nombre de recettes aussi originales que savoureuses. Il en est une qui se prépare à base de poudre de scampi, ou meilleure encore à base de la femelle du scampi que l’on nomme scampette. Prendre la poudre des scampettes revient à utiliser ce type de crevette en condiment ou assaisonnement pour relever certains plats.

 

Parution ce jeudi de "Le livre de la jongle" de Stéphane De Groodt.

Commenter cet article

Manu scrit 27/11/2015 10:27

impatient de le lire