Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 05/11 15h28

Nouvelle saison de Profilage dès ce jeudi soir sur TF1 (teaser vidéo).

A la fin de la dernière saison de PROFILAGE, Chloé, en pleine crise de schizophrénie, confondait le commandant Rocher avec un dangereux psychopathe et le poignardait dans le dos. Son coéquipier, grièvement blessé, s’effondrait.

Diffusion de la  suite inédite de la série dès ce jeudi 5 novembre à 20h55 sur TF1. Avec : Odile Vuillemin (Chloé), Philippe Bas (Rocher), Jean-Michel Martial (Lamarck), Raphaël Ferret (Hyppolite), Sophie de Fürst (Emma Tomasi), Valérie Dashwood (La Doc), Fanie Zanini (Lili), Josée Drevon (Viviane Mercadet), Nathan Georgelin (Lucas), Gautier Del Pia (Rémi Gorce), Gauthier Baillot (Jérôme Bernin), Fabian Wolfrom (Cédric Bernin)...

Le début : Après des mois d’internement psychiatrique, Chloé réintègre une DPJ, toujours sous le choc de la mort de Fred. Elle n’a plus le droit d’enquêter sur le terrain, mais Lamarck lui a trouvé un poste aux archives. Rocher, poli mais distant, est dans le déni du coup que lui a planté sa partenaire. Quant à Hyppolite, il noie son chagrin dans un spleen acide et persécute tous les nouveaux lieutenants nommés au poste de Fred. C’est dans ce contexte tendu que Rocher assiste à la tentative d’enlèvement d’une jeune fille de dix-huit ans. Interpellé, le kidnappeur se justifie : il a pris la jeune fille pour sa sœur, Coralie, disparue il y a quinze ans, quand elle était petite fille. Chloé est bouleversée par l’histoire de cette famille qui n’a pas pu faire le deuil de la petite Coralie. Malgré l’interdiction d’enquêter, elle se replonge dans cette affaire. Mais en cherchant à aider, elle risque de faire surgir une vérité plus terrible encore que la disparition irrésolue d’une enfant.

Philippe Bas : "La série reprend environ un an après les tragiques événements de la saison précédente. Rocher ne semble pas avoir gardé de séquelles de sa blessure. Mais pour lui comme pour tous, la mort de Fred et la folie de Chloé ont créé un choc psychologique et entraîné un constat d’échec. La physionomie de l’équipe a complètement changé. Je ne crois pas que Rocher soit dans un traumatisme psychologique mais il va falloir que les blessures s’ouvrent à nouveau pour pouvoir vraiment cicatriser. 

Au début, Chloé est cantonnée aux archives car sa hiérarchie veut éviter qu’elle soit en contact avec le public. Mais rapidement, elle va réintégrer l’équipe grâce à son potentiel et à la bienveillance des autres. Rocher éprouve des sentiments ambivalents vis-à-vis d’elle. Il sait que son retour est nécessaire pour les enquêtes, il l’accepte donc et va même jusqu’à la solliciter. Mais au début, il n’a pas envie d’évoquer le passé. Rocher fait constamment le distinguo entre le travail et le personnel ; il n’est pas dans la sensiblerie mais dans le concret. Il évite donc Chloé pour rester dans une logique professionnelle et ne pas parasiter son enquête. Mais il lui parlera dès qu’il sentira le moment venu. Il y a des étapes à respecter dans une reconstruction et il le sait.;"

 

Crédit photo © Philippe Leroux - TF1

Commenter cet article