Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 16/10 16h19 - Edité 17/09

Diffusion le 7 novembre sur France 3 de l'adaptation du livre La consolation, de Flavie Flament.

France 3 annonçait la saison dernière l'adaptation du livre de Flavie Flament "La Consolation". Ce téléfilm, qui a obtenu le trophée du meilleur unitaire, au festival de la fiction de La Rochelle , sera diffusé le 7 novembre.

Le résumé : Flavie, la quarantaine, est animatrice de télévision. Un soir, avant de prendre l’antenne, elle s’effondre, terrassée par des vertiges dont elle souffre depuis logtemps. Le psychanalyste qu’elle consulte lui propose d’apporter un album photo de son enfance. Ainsi, Flavie peut dérouler sa vie d’adolescente. Au début des séances, elle évoque sa famille tout à fait normale, ses vacances heureuses au bord de la mer. Puis, des détails lui reviennent sur sa mère toute-puissante, sur son père dont elle n’a pas beaucoup profité. Sa mère, une insatisfaite permanente, frustrée, malheureuse et manipulatrice, s’est montrée pleine d’ambition pour elle, lorsqu’elle était une jolie petite blonde au charme discret. Cette mère l’a admirée autant que maltraitée, à coups de paroles cinglantes et de régimes draconiens, la transformant ainsi en objet du désir, en proie facile pour les hommes d’âge mûr et plutôt célèbres. Ceux-là même qu’elle aurait rêvé de mettre à ses pieds pour vivre sa propre vie par procuration. Chez le psy, c’est une photo Polaroid échappée d’un album où pose Flavie à 13 ans qui va lui raviver la mémoire... Elle est signée David Hamilton. La photo montre Flavie en robe décolletée fluide, l’été de ses 13 ans, celui où il l’a violée. 

Flavie Flament : "Je n'aurais jamais imaginé mener l'enquête sur ma propre vie. J'ai fait un long voyage dont je suis ressortie extraordinairement vivante, avide de mon prochain et d'existence. Mais le trajet fut long, solitaire, douloureux et angoissant. Un voyage dans une mémoire enfouie, quelque part, au fond de moi, un coffre à secrets scellé du sceau de la honte, de la protection, des mensonges et des aveuglements. On l'appelle la mémoire traumatique. C'est un fantôme qui vous poursuit, assaillant invisible de vos nuits blanches et de vos bonheurs troublés. J'ai subi les premiers assauts du souvenir, sorte de flashs venant d'un infini indéfini, anéantie, soumise, interdite devant les hurlements d'un passé que plus rien n'empêchait de surgir. Alors j'ai décidé de faire face. J'ai laissé remonter les images de l'enfance, dans un désordre fou, j'ai essuyé les bourrasques, résisté au tourbillon et, assurée par des gardiens de la psychiatrie, j'ai recomposé ce film dont la projection m'était, depuis mes 12 ans, interdite. C'est mon histoire, celle de Poupette, à qui il manquait un morceau d'existence aussi vital qu'un battement de coeur. J'ai assemblé, une à une, les séquences du saccage d'une innocence, comme on recompose une photo que les coupables ont un jour sciemment déchirée. Aujourd'hui, je suis Moi, intégralement, plus forte. Consolée."

Réalisation : Magaly Richard-Serrano.

Scénario : Magaly Richard-Serrano, Flavie Flament.

D’après l’œuvre « La Consolation » de Flavie Flament - aux éditions JC Lattes. 

Avec Lou Gable, Léa Drucker, Emilie Dequenne, Xavier Mathieu, Patrick Préjean, Phillip Schurer, Hervé Pierre. 

Commenter cet article