Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 06/01/2015 10H35

Anxiolytiques, antidépresseurs, somnifères : enquête inédite ce mardi sur France 5.

Anxiolytiques, antidépresseurs, somnifères et autres tranquillisants sauvent des vies, mais de nombreux experts parlent aussi de « bombes à retardement » : ils seraient à l’origine de vagues de suicides, de troubles de comportement graves, d’homicides et certains seraient plus addictifs que les drogues dures.

Aux Etats-Unis, les procès intentés par les victimes ont coûté des milliards de dollars aux industries pharmaceutiques. Pourtant, ces médicaments restent un best-seller planétaire, et en tant que premier consommateur mondial, la France est un véritable tiroir-caisse.

A partir de témoignages sans concessions, un document inédit diffusé ce mardi 6 janvier à 20h35 sur France 5 montre la dangerosité potentielle de ces molécules et analyse comment l’industrie pharmaceutique a verrouillé le marché, avec un cynisme parfois effrayant.

Marina Carrère D’Encausse animer aun débat ensuite. Psychotropes : Pourquoi ils ne peuvent pas tout guérir ? Le documentaire présente certains médicaments comme étant à l’origine de suicides, de troubles de comportement et même d’homicides. Alors ces molécules sont-elles efficaces ou néfastes ? Et surtout les médecins français ont-ils tendance à les prescrire trop facilement ? Pour en parler, 2 invités : Dr Patrick Landman, psychiatre. Auteur de « Tristesse Business » éditions Max Milo. Pr Jean Pierre Olié, chef de service de psychiatrie à St Anne, auteur d’un rapport sur les anti-dépresseurs pour l’Académie de Médecine.

Crédit photo © Piments Pourpres

Commenter cet article

Arkenge 18/03/2015 21:20

J'ai pris du Donormyl pendant 4 ans et oui cela créé bien une dépendance. J'ai commencé à en prendre à cause d'insomnies mais cela n'a rien résolu. Cela à seulement masqué le problème en me transformant en drogué.

Pour ceux que ça intéresse, je partage mon expérience et comment j'ai mit fin à mes insomnies sur mon blog perso : https://donormyl.wordpress.com/

Anonyme 07/01/2015 01:54

Ce genre de commentaires débiles ne déprécient que ceux qui les écrivent.

royer 06/01/2015 21:53

moi les docteurs m'ont prescrit du valuim du tranxene du temesta pour une soit disant depression mais jamais ils se sont aperçu que je vivais avec un homme qui me battait donc un jour j'ai tout envoye baladé j'ai tout arreté et j'ai quitté mon mari et depuis plus de depression plus de cachets tout baigne alors avant de donner des cachets analyser d'abord le patient

gard 18/01/2015 13:00

C'est ce qu'il fallait faire: divorcer er arrêter ces POISONS VIOLENTS. C'est la racine du mal qu'il faut combattre avant tout!

Anonyme 07/01/2015 01:53

T'avais qu'à le quitter plus tôt ! au lieu d'aller pleurer chez le médecin !

Anonyme 07/01/2015 01:47

Et si t'avais mis ton psy au courant au lieu de faire des mystères ?
t'avais pas idée de quitter ton mari plutôt que d'avaler des pilules prescrit par des médecins auprès desquels tu joues les intrigantes ?