Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 02/04 9h47

Longue interview du chanteur Renaud dans le quotidien Le Parisien paru ce samedi. Nombreux thèmes abordés à l'occasion de la sortie du nouvel album.

Six mois et vingt jours sans alcool, sans une goutte, affirme-t-il, soulignant qu'il a perdu vingt ans de sa vie à boire jusqu’à plus soif.

La politique est abordée lors de l'entretien : sans surprise, Renaud déclare que la politique de ce gouvernement de gauche le débecte profondément. "Si je n’ai que le choix de voter entre la droite et l’extrême droite, je voterai à droite. Sauf Sarkozy. Là, j’irai à la pêche à la ligne. Hollande, j’ai voté pour lui par défaut… Un mec qui remet la Légion d’honneur à un ministre d’Arabie saoudite, qui pond la loi Travail que même la droite n’aurait pas osé voter, la déchéance de nationalité…"

Renaud voit un seul homme providentiel : Nicolas Hulot. "Qui fait ce qu’il aime, qui dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit. Mais il ne veut pas y aller et il n’a pas tout à fait tort. Il n’a pas le goût du pouvoir, juste celui des mots, l’envie de sauver la planète, ce dont se contrefoutent des gens comme Valls".

Concernant ses projets, alors que la grande tournée se prépare, une future autobiographie écrite par Lionel Duroy. "On est remontés jusqu’à 1871 et un lointain ancêtre qui devait être écrivain. J’appellerai peut-être le livre « Disparu depuis », tellement je lui parle d’amis qui sont morts…"

Egalement en préparation, un album pour les enfants : dix chansons, déjà écrites, dont il confié les musiques à Renan Luce. Ainsi qu'un premier rôle dans un long-métrage signé Kervern et Delépine.

Commenter cet article