Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 13/01 8h00

 Les épisodes de The New Pope diffusés dès ce lundi sur Canal+.

Dès ce lundi 13 janvier, peu après 21 heures sur Canal+, diffusion de la série inédite The New Pope.

Après The Young Pope, Paolo Sorrentino signe cette nouvelle création originale Canal+ tournée au sein même de l’État du Vatican.

Au fil de ses huit épisodes à l’ambition cinématographique, cette fiction, est-il annoncé, embrasse d’autres territoires et la papauté se partage entre deux hommes, incarnés par les charismatiques Jude Law et John Malkovich.

Pie XIII est dans le coma. Après un premier conclave tumultueux, le Secrétaire d’État Voiello parvient à placer sur le trône papal Sir John Brannox, un aristocrate anglais modéré, charmant et sophistiqué. Ce dernier adopte le nom de Jean‐Paul III. Le nouveau pape semble parfait, mais il dissimule des secrets et fait preuve d’une certaine fragilité. De plus, il comprend immédiatement que remplacer le charismatique Pie XIII ne sera pas chose aisée.

Entre la vie et la mort, Lenny Belardo est devenu un saint et des milliers de fidèles l’idolâtrent désormais. Pendant ce temps, l’Église est au cœur de plusieurs scandales qui risquent de bouleverser de manière irréversible les hiérarchies en place. Elle est également la cible de menaces extérieures qui s’en prennent aux symboles de la chrétienté. Comme toujours au Vatican, rien n’est ce qu’il paraît. Le bien et le mal avancent côte à côte vers l’Histoire.

Avec :

  • Jude Law (Lenny Belardo/Pape Pie XIII),
  • John Malkovich (John Brannox),
  • Silvio Orlando (Cardinal Voiello),
  • Cécile de France (Sofia Dubois),
  • Javier Cámara (Cardinal Gutierrez),
  • Ludivine Sagnier (Esther Aubry).

Paolo Sorrentino : "The New Pope explore l’ambition singulière de deux grands papes : être oubliés. Le nom de ces deux hommes : John Brannox et Lenny Belardo. Vrais serviteurs de Dieu, ils vont devoir s’effacer pour laisser s’épanouir et briller la lumière de la foi et de la paix. C’est l’essence même de leur grandiose piété. Le but absolu de leurs parcours. L’utopie de la pureté. Mais ce long chemin vers l’oubli est semé d’embûches : dérive fondamentaliste, tentation des plaisirs terrestres, vanité, désir trivial de tirer profit de sa vocation, impossibilité de s’affranchir de ses peurs, de ses vices..., ce mélange de passions humaines et d’aspirations terre‐à‐terre vont venir entraver la réalisation du grand plan originel. Nos deux papes parviendront‐ils à aller au bout de leur projet secret, et anachronique ? L’oubli peut être la voie du salut..."

Crédit photo © Gianni Fiorito - Wildside/Sky Italia/Haut et Court TV/Mediaproducción 2019

Commenter cet article