Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Portrait de Zemmour et enquête sur les réacs, le 8 janvier sur France 2.

Portrait de Zemmour et enquête sur les réacs, le 8 janvier sur France 2.

Avec 400 000 exemplaires vendus, "le suicide français", le brûlot d'Eric Zemmour, a été l'un des cartons d'édition de l'année 2014.

Nostalgique de la France d'avant mai-68, le polémiste (poussé vers la sortie par iTELE) y développe ses thèses conservatrices, et les curieux se pressent toujours plus nombreux à ses séances de dédicaces ou ses conférences. Un coup médiatique de plus, ou le symptôme d'une France qui se "droitise" ? Comment expliquer le succès d'un homme qui s'enorgueillit d'être traité de "réac" et "populiste" ?

Diffusion d'un portrait le jeudi 8 janvier sur France 2, en deuxième partie de soirée lors du magazine Complément d'enquête. Un reportage d’Sylvain Pak. Portrait du polémiste de droite le plus célèbre de France, dans les coulisses de ses conférences et dédicaces. Comment l'éditorialiste "provoc" s'est-il construit son personnage de "pourfendeur de la pensée unique" ? Qui sont ses supporters ?

Dans la même émission, diffusion du sujet Les réacs contre attaquent. Un reportage de Lionel Poussery. Ils ont réussi à contraindre Nicolas Sarkozy à s'engager publiquement pour l'abrogation de la loi Taubira. Un coup d'éclat pour l'association "Sens commun" : des militants issus de la "Manif pour Tous" qui se mobilisent sur tous les front, notamment contre la "théorie du genre". Enquête sur un petit groupe actif, symbole du renouveau du conservatisme.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
F
Zemmour a été viré par des associations bienveillantes qui empiètent sur la démocratie de notre pays, et même si je ne suis pas d'accord sur ses idées, ces associations commencent à nous les pomper grave !.
Répondre
C
Oui tu as parfaitement raison, continuons à donner la parole aux personnes condamnées pour provocation à la haine raciale